Coupe du Cameroun 2016 : Des divisionnaires font tomber des clubs professionnels

Fortuna fc de la Ligue 2 également éliminé | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Fortuna fc de la Ligue 2 également éliminé | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

La totalité des clubs des Ligues 1 et 2 ne prendra pas part aux seizièmes de finale de la Coupe du Cameroun.

Le football n’est décidément pas une science exacte. La Coupe du Cameroun de football 2016 en a encore fourni la preuve. Nombre de formations des Ligues 1 et 2 ont été tenues en échec par des clubs des Championnats régional et départemental.

Le résultat de l’affiche Tonnerre Kalara club de Yaoundé-Titanic Samar d’Edea, est l’un des plus étonnants de tous. Le club de Yaoundé est pourtant compté parmi les plus titrés du pays, avec quatre titres. Les kalara boys occupent en effet la quatrième position dans le classement des vainqueurs du trophée. Relégué en Ligue 2 au terme de la saison 2014-2015, le Tkc évolue en ce moment en Ligue 2. Son adversaire évolue en quatrième Division. Cette différence de niveau n’a toutefois pas prévalu. Le club divisionnaire a pris le dessus sur le Tkc (1-0). Un véritable David contre Goliath. L’aventure du Tkc s’arrête donc à l’étape préliminaire. Titanic Samar d’Edéa va donc disputer les seizièmes de finale, en espérant se qualifier pour les huitièmes de finale.

Stade Renard de Melong a connu la même désillusion. Le club de la Ligue 2 est sorti de la compétition par Charité fc de Djebem (1-2), club du Championnat départemental. Idem pour Fovu fc de Baham. Le pensionnaire de la Ligue 2 est écarté à l’étape des 32èmes de finale par la Fondation Tafi (2-3). A l’instar des clubs sus évoqués, d’autres équipes des Ligues 1 et 2 ont été éliminées dans les mêmes conditions.

La Coupe du Cameroun réserve très souvent des surprises. En effet il s’agit de l’unique occasion pour les formations des Divisions inférieures de briller au niveau national. De tels cas de figure se sont produits par le passé. L’édition 2016 est manifeste également par l’introduction des 64èmes de finale. Avec une quinzaine d’équipes divisionnaires encore en lice, de nombreux clubs professionnels pourraient quitter prématurément la compétition.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz