Côte d’Ivoire : Report à vendredi du tête-à-tête Alassane Ouattara – Henri Konan Bédié – 22/10/2014

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. © AFP
Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. © AFP

La rencontre entre le Chef de l’Etat Alassane Ouattara et son grand allié Henri Konan Bédié, leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), initialement, annoncée pour mercredi soir, aura finalement lieu vendredi.

Dans une note ‘’rectificative”, transmise à APA, la présidence ivoirienne annonce que « le Rendez-vous du Président de la République (Alassane Ouattara) et le Président Henri Konan Bédié aura lieu plutôt le vendredi 24 octobre 2014 au lieu du mercredi (22 octobre 2014)”.

Prévue au domicile de l’ex-Chef de l’Etat (1993-1999) Henri Konan Bédié à Cocody, cette rencontre permettra aux deux personnalités de faire le “point de l’Appel de Daoukro” et de procéder à un “réglage” au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Henri Konan Bédié, en appelant le 17 septembre dernier à Daoukro, à soutenir la candidature unique du Président Ouattara à la prochaine présidentielle pour, dit-il, assurer le succès du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et aboutir à un ‘’grand parti unifié PDCI-RDR”, avait précisé ne pas ”trahir” les résolutions du 12è Congrès du PDCI.

Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, grand bénéficiaire, pour l’heure, du futur parti ”unifié” proposé par M. Bédié, après une ‘’convention jumelée” du PDCI et RDR et en attendant ”l’alternance” en 2020, peut s’en réjouir alors que cet Appel de Daoukro n’a pas rencontré l’adhésion de certains cadres de l’ex-parti unique.

”Je me félicite aussi de la perspective d’un grand parti unifié pour gouverner la Côte d’Ivoire. Ce parti constituera le socle de la stabilité et du renouveau de la Côte d’Ivoire”, avait répondu M. Ouattara à son ‘’ aîné”, soulignant la ‘’même philosophie” entre le PDCI et le RDR.

Selon le chef de l’Etat qui bouclait une visite d’Etat de quatre jours dans la région de l’Iffou (Daoukro), cette alliance intègre les partis ‘’ frères” de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI), du Mouvement des Forces d’avenir (MFA) et de l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), ‘’membres du RHDP”, les appelant à y être ‘’non pas pour les élections seulement mais pour toujours”.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz