Côte d’Ivoire – Mgr Paul Siméon Ahouanan : « En Afrique, le mariage homosexuel est un signe de malédiction » – 12/02/2015

Mgr Paul Siméon Ahouanan Djro, Archevêque métropolitain de Bouaké. | © APA
Mgr Paul Siméon Ahouanan Djro, Archevêque métropolitain de Bouaké. | © APA

L’Archevêque métropolitain de Bouaké, Mgr Paul Siméon Ahouanan Djro, a estimé, mardi, que le “mariage homosexuel” est perçu en Afrique comme un “signe de malédiction’’.

“Nous sommes une église en difficulté et les états généraux, (le synode diocésain) démarrés depuis 2011, nous ont permis de marquer une halte pour réfléchir sur notre avenir. C’est ce que j’appelle la nouvelle évangélisation’’ a déclaré Mgr Paul Siméon Ahouanan Djro, ajoutant que ‘’ce n’est pas l’évangile en lui-même qui a changé, mais ce sont les événements et les défis qui sont devenus nouveaux’’.

‘’Dans nos villages en Afrique, le mariage pour tous, le mariage homosexuel est un signe de malédiction’’ a-t-il dit en mettant en exergue tous les “événements nouveaux que l’Afrique est entrain d’hériter, du fait de la mondialisation”.

‘’La globalisation, la mondialisation a des aspects négatifs qui sont entrain de miner notre propre culture. C’est tout ces événements nouveaux, ces défis nouveaux. C’est pour tout ça qu’on a institué ce qu’on appelle la nouvelle évangélisation’’ a poursuivi Mgr Ahouanan Djro.

Il a par ailleurs, annoncé que l’archidiocèse de Bouaké qui regroupe les églises catholiques des régions de Gbêkê et de l’Iffou procédera à l’ouverture de ses festivités jubilaires (fin de ces états généraux et célébration de ses 60 ans).

Selon l’archevêque de Bouaké, cette double cérémonie qui est placée sous le thème : ‘’les défis de la justice, de la paix et de la réconciliation en Afrique, débutera samedi prochain à Daoukro et se refermera le 6 septembre à Bouaké.

C’est le 14 septembre 1955 que la préfecture apostolique de Bouaké a été élevée au rang de diocèse. Mgr Duirat en fut le 1er évêque. Mgr Paul Siméon Ahouanan Djro est à la tête du diocèse de Bouaké depuis le 12 janvier 2006.

© CamerPost avec © APA