Côte d’Ivoire : Manifestation des Avocats contre la création d’un barreau unique de l’Ohada – 13/06/2015

Les avocats ivoiriens remontés | DR
Les avocats ivoiriens remontés | DR

Des avocats ivoiriens ont manifesté jeudi et vendredi matin, devant le palais de justice d’Abidjan contre la création d’un barreau unique de l’Organisation et de l’harmonisation du droit des affaires (Ohada), initié par le barreau de Paris qu’ils ont qualifié “d’impérialiste”.

“Les intérêts de l’ordre des avocats de l’espace Ohada sont en danger du fait d’intérêts impérialistes mal déguisés et dissimulés, qui croient pouvoir capter le marché que constitue l’espace Ohada au prétexte d’un barreau Ohada qui tend à nier les individualités des barreaux nationaux et de leur importance dans l’organigramme du système”, a affirmé l’ancien bâtonnier du barreau d’Abidjan, Claude Mentenon.

Par ces propos, Me Mentenon dit faire allusion au bâtonnier de Paris, Me Pierre-Olivier Sur, qui selon lui, a élaboré les statuts de ce barreau communautaire de l’Ohada.

” Le bâtonnier de Paris a, à l’insu des bâtonniers africains de l’espace Ohada, élaboré les statuts de ce fameux barreau y compris les règlements d’ordre intérieur. Il est aujourd’hui invité devant le conseil des ministres qui se tient à Yamoussoukro (capitale politique ivoirienne) pour décliner son projet à l’effet d’être adopté par nos ministres de la justice pour nous l’imposer. C’est cela la marque de l’impérialisme” a-t-il affirmé.

Les avocats ivoiriens dénoncent le ‘’manque” d’égard du ministre d’Etat, ministre de la sécurité et de l’intérieur, Hamed Bakayoko, qui les a traités, selon eux, ‘’d’incompétents” au déclenchement de leur mouvement.

‘’Nous exigeons des excuses publiques de M. Bakayoko qui n’a pas qualité de déterminer notre compétence”, ont-ils lancé au cours de leur marche sur le parvis du palais de justice avec des pancartes sur lesquels on pouvait lire ‘’avocats ivoiriens compétents” ou ‘’ Avocats en colère” ou encore ‘’ non à l’impérialisme”.

Le ministre de tutelle, le Garde des Sceaux, ministre de la justice et des les libertés publiques, Gnénema Mamadou Coulibaly n’est pas épargné par les critiques des manifestants.

‘’En tant que président en exercice du conseil des ministres de la justice de l’Ohada, il aurait dû aviser le barreau ivoirien et les autres pays sur ce projet. Non seulement, il ne le fait pas mais il fait adopter ce texte en conseil des ministres par le gouvernement ivoirien. C’est plus que de la méprise”, ont dénoncé Mes Doumbia et Charles Kinima.

Un conseil des ministres de la justice de l’espace Ohada est prévu vendredi à Yamoussoukro pour discuter du projet litigieux de barreau unique Mercredi, un accord administratif portant sur la formation des acteurs du système judiciaire ivoirien avait été signe entre la France et la Cote d’Ivoire.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz