Côte-d’Ivoire – Mandat d’arrêt contre Blaise Compaoré : le gouvernement ivoirien dit ne pas être au courant

Bruno Nabagné Koné, Ministre de la Poste, des technologies de l'information et de la communication | © APA
Bruno Nabagné Koné, Ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la communication | © APA

Le gouvernement ivoirien a annoncé, mercredi, à Abidjan ne pas être au courant d’un mandat d’arrêt lancé par le Burkina Faso contre son ancien Président Blaise Compaoré et ne souhaite pas commenter les décisions de justice.

« Premièrement, nous ne sommes pas au courant de l’information que vous donnez. Même si c’était le cas, nous avons eu l’habitude ici de ne pas commenter les décisions de justice», a déclaré le ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la communication, Bruno Nabagné Koné.

M. Koné, par ailleurs porte-parole du gouvernement, s’exprimait à l’issue d’un Conseil de ministre présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Le capitaine Thomas Sankara, président du Faso (1983-1987) a été assassiné le 15 octobre 1987, lors du coup d’Etat qui a propulsé Blaise Compaoré au pouvoir.

Dans le cadre de l’instruction judiciaire en cours sur son assassinat, un mandat d’arrêt international à été émis, en début décembre dernier, contre Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, depuis l’insurrection de fin octobre 2014.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz