Côte d’Ivoire – Lutte contre Ebola : la viande de brousse a manqué dans les assiettes de la Pâques – 07/04/2015

La viande de brousse (agouti, biche, hérisson…etc.), très prisée par les populations ivoiriennes en général et par les Baoulé du centre du pays en particulier a ‘’terriblement’’ manqué dans les assiettes des convives aux festivités marquant la ‘’Paquinou 2015’’ à Sakassou (396 Km au nord d’Abidjan), a constaté APA dans le royaume du Oualèbo.

De Fotokouamekro dans le canton Mamela-Kpli (15 Km à l’est de Bouaké), en passant par Dibri-Assrikro, Atotokro ou Bendekouassikro, le constat est le même partout, pour cette édition de la Paquinou 2015, aucun morceau de viande de brousse dans les différents mets qui ont été présentés aux invités.

En effet, l’édition de Paquinou Fotokouamekro 2015 a été l’occasion pour les ressortissants du canton Mamela-Kpli, de se retrouver entre habitants de la région et des nombreux invités venus des quatre coins du pays pour partager ensemble des mets typiques du terroir Baoulé, essentiellement composés de foutou d’ignames et de foutou bananes accompagné de sauce Gnangan, Gbagbassou ou autre pistache…etc.

Mais cette année, au grand désarroi de tous, la viande de brousse, jadis, ingrédient essentiel dans la gastronomie du peuple baoulé a manqué au menu présenté à cette célébration de ‘’Paquinou 2015”.

‘’Nous faisons avec. Le gouvernement ayant interdit la consommation du gibier, nous nous contentons des poulets et autre viande de bœuf ou de mouton”, se désole Parfait Kouakou, cadre du canton.

Depuis mars 2014, le gouvernement ivoirien, dans la lutte contre la fièvre à hémorragie Ebola a interdit la ‘’chasse, la manipulation et la consommation” de la viande de brousse sur tout le territoire ivoirien.

© CamerPost avec © APA