Côte d’Ivoire: le ministre de la défense “bloqué” pendant une demi-heure dans un camp militaire d’Abidjan – 19/11/2014

Paul Koffi Koffi, ministre ivoirien auprès du Président de la République en charge de la défense. © Abidjan.net
Paul Koffi Koffi, ministre ivoirien auprès du Président de la République en charge de la défense. © Abidjan.net

Le ministre auprès du Président de la République en charge de la défense, Paul Koffi Koffi, a été bloqué mardi après-midi pendant une demi-heure par des soldats qu’il venait de sensibiliser sur les mesures d’urgences prises par le gouvernement pour contenir les mouvements des militaires.

L’incident s’est déroulé à l’ancien camp militaire d’Akouédo (Est d’Abidjan) où après avoir porté le message du Chef de l’Etat et du gouvernement consécutif aux mouvements d’humeur de la matinée, le ministre de la défense s’est vu refuser la sortie du camp par des soldats, rapporte à APA une source sécuritaire, ajoutant que les soldats “voulaient une réponse concrète du Président de la République” à propos de leurs revendications.

Le ministre Paul Koffi Koffi, s’en est finalement sorti, grâce à son homologue de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko qui a eu des “négociations téléphoniques” avec ces soldats mécontents. Dans la matinée, le mouvement de grogne des militaires ivoiriens débuté à Bouaké, deuxième ville du pays, (379 km au Nord d’Abidjan), s’est généralisé aux camps d’Abidjan, Daloa (Centre ouest) et Korhogo (Nord) pour réclamer des arriérés de salaires.

‘’Les arriérés de solde des 476 ex-FDS seront apurés pour moitié en fin novembre 2014 et pour l’autre moitié en fin décembre 2014, les frais de missions des militaires seront apurés pour moitié en fin novembre et pour l’autre moitié fin décembre 2014, le droit au bail des 8400 caporaux leur est accordé à compter du 1er janvier 2015”, a déclaré à la mi-journée le ministre Koffi Koffi sur les antennes de la télévision nationale.

Les éléments concernés sont appelés à ”constituer leurs dossiers” a-t-il précisé. Le ministre de la défense, a été instruit par le chef de l’Etat à ‘’recevoir une délégation des militaires” en vue de faire des ‘’propositions à transmettre au Conseil national de sécurité” pour apporter ‘’une solution définitive” au problème de leur solde.

En outre, le gouvernement a, également, décidé d’une ‘’allocation de santé accrue” aux militaires en vue de ‘’permettre à tous de se soigner” décemment et de la mise en œuvre d’un ‘’programme pour faciliter la promotion et l’avancement des caporaux” a souligné le ministre Paul Koffi Koffi, appelant les ‘’soldats à regagner leurs postes”.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Côte d’Ivoire: le ministre de la défense “bloqué” pendant une demi-heure dans un camp militaire d’Abidjan – 19/11/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Francisca Mboe

ah ca

wpDiscuz