Côte d’Ivoire : Le Camerounais Freddy Tchala est le nouveau directeur général de MTN – 02/06/2015

Le Camerounais Freddy Tchala est le nouveau directeur général de MTN Côte d’Ivoire | DR
Le Camerounais Freddy Tchala est le nouveau directeur général de MTN Côte d’Ivoire | DR

Il l’a confirmé en actualisant son profil LinkedIn. Le Camerounais Freddy Tchala, est le nouveau directeur général de MTN Côte d’Ivoire. L’ancien directeur général de MTN Congo remplace le Belge Wim Vanhelleputte qui a démissionné le 16 mai 2015 après six ans passés à la tête de la filiale ivoirienne du sud-africain MTN. Il y a trois jours déjà, TIC Mag, le portail d’actualité sur les TIC et Télécoms en Afrique centrale, se basant sur un tweet du Camerounais, indiquait que Freddy Tchalla est le nouveau DG de MTN CI. « New Venture, Same Great Brand, New Great Country », écrivait-il alors sans grande précision le 29 mai 2015 sur le site de microblogging Twitter. Entendez, « Nouvelle aventure, même grande marque, nouveau grand pays ». Ce 02 juin 2015, sur son profil LinkedIn on peut désormais lire « Poste actuel : CEO at MTN Côte d’Ivoire. Précédent : CEO MTN CONGO, CEO MTN Guinea, CMO MTN Cameroon ».

En attendant le communiqué officiel du groupe MTN, l’ancien directeur général de MTN Congo déposera ses valises à Abidjan. Le groupe MTN, Freddy le connaît très bien, car la Côte d’Ivoire sera le troisième pays où il officie comme directeur général de MTN. Il a notamment été DG de MTN en Guinée de septembre 2008 à juillet 2011. Soit deux ans et 11 mois à la tête de cette filiale de MTN Group. Après son séjour en Guinée, il sera affecté au Congo Brazza en juillet 2011. Poste qu’il occupe encore aujourd’hui en attendant le communiqué officiel du groupe l’annonçant comme DG de MTN CI.

Fréddy Tchala a également travaillé chez MTN dans son pays d’origine le Cameroun. Il a occupé le poste de directeur Marketing de MTN Cameroon durant trois années de septembre 2005 à octobre 2008. Ceci après avoir été tour à tour Trade Marketing Manager (de septembre 2002 à janvier 2004) et Custom Segment Manager (de janvier 2004 à septembre 2005). Soit au total, six ans et quatre mois à MTN Cameroon.

Avant de rejoindre MTN Cameroon, l’ancien étudiant de l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC, Yaoundé) avait travaillé pour la British American Tobacco où il a occupé le poste stratégique de Brand Manager de janvier 1999 à avril 2002. A l’Ucac, Freddy Tchala a étudié le Marketing, les Sciences sociales, les Finances et même l’Econométrie. Ses anciens collaborateurs disent de lui que c’est non seulement un manager moderne, mais également un travailleur compétent et acharné. Sekou Mohamed, superviseur du Call center de MTN Guinée qui a par exemple travaillé avec lui au moment où il officiait à MTN Guinea affirme que « Freddy est un manager exemplaire qui maîtrise les techniques de communication et le marketing sans oublier son leadership et son intelligence très fine ».

Au Congo, MTN, deuxième opérateur du pays, a fêté ses 15 ans de présence le 1er mai 2015. D’après l’Agence d’information d’Afrique centrale,  en 15 ans le capital de MTN Congo est passé de 10 millions à 11 milliards FCfa, avec une part de marché qui a cru de 30 à 50%, pour passer d’une vingtaine de sites entre Brazzaville et Pointe Noire à près de 500 sites sur l’ensemble du territoire national.

Freddy Tchala partira donc d’un pays où MTN est deuxième acteur du marché pour un pays où MTN est leader du marché. Dans le magazine Réseau Telecom Network, Wim, son prédécesseur, déclarait récemment que« l’année 2014 a été une année extraordinaire pour nous, parce que nous avons reçu plusieurs reconnaissances notamment le prix ATP Awards du meilleur opérateur d’Afrique de l’Ouest. Aussi, le régulateur nous a confirmé pour la 2ème année consécutive comme étant le meilleur réseau télécom en Côte d’Ivoire. Alors, ce sont des preuves objectives de notre qualité et de notre performance mais au-delà de tout cela, en 2014, on a franchi la barre des 8 millions d’abonnés. Ce sont 8 millions de consommateurs tous les jours qui nous font confiance. Cela fait plaisir parce qu’on continue à chercher de la croissance dans un marché qui commence de plus en plus à atteindre son niveau de saturation ».

Un nouveau challenge donc comme Freddy le reconnaît lui-même, car il faudra maintenir le leadership et faire face à la concurrence.

Source : © Agence Ecofin

Par Beaugas-Orain Djoyum

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz