Côte d’Ivoire : La presse étrangère manifeste pour soutenir Charlie Hebdo – 10/01/2015

Affoussiata Bamba Lamine, ministre ivoirienne de la Communication.
Affoussiata Bamba Lamine, ministre ivoirienne de la Communication.

L’Association de la presse étrangère en Côte d’Ivoire (APECI) a organisé, vendredi soir, à Abidjan une cérémonie d’hommage aux victimes de l’attentat contre l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.

A l’initiative de l’APECI, les journalistes de la presse étrangère accrédités en Côte d’Ivoire se sont rassemblés à la Maison de la presse d’Abidjan pour un “moment de recueillement”.

Les autorités ivoiriennes ne sont pas restées en marge de cette cérémonie empreinte d’émotion. La Ministre de la communication Me Affoussiata Bamba-Lamine, a marqué son indignation face à ces tueries qu’elle a qualifié d’acte “odieux et lâche”, appelant à l’arrêt de l’assassinat des hommes de médias.

A cette occasion, Me Affoussiata Bamba-Lamine a dit être une “lectrice assidue de Charlie Hebdo” pendant ses années d’études en France. L’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire Georges Serre a rappelé pour sa part, avoir découvert Charlie Hebdo à l’âge de 12 ans.

Le diplomate français a remercié l’APECI pour cette initiative d'”hommage qui reste avant une tout une cérémonie des journalistes à des journalistes”.

Pour la Présidente de l’APECI, M’mah Camara “entre l’informateur et l’informé, il doit exister une complémentarité”.

Charlie Hebdo a été l’objet, mercredi, d’une attaque qualifiée de “terroristes” qui a fait 12 morts dont sept journalistes et deux policiers. Les deux suspects de Charlie Hebdo, les frères Kouachi, ont été tués dans l’assaut à Dammartin.

© CamerPost avec © APA