Côte d’Ivoire : Interdiction de portable à l’école : des élèves séquestrent le personnel enseignant et administratif à Bouaké

Des élèves séquestrent le personnel enseignant et administratif à Bouaké | Photo : © @BIDJAN.NET / ILLUSTRATION

Les élèves du Lycée municipal Djibo Sounkalo de Bouaké, dans le Centre-Nord ivoirien ont séquestré, mardi, pendant près de trois heures d’horloge (8h30 à 11h00) leurs enseignants et le personnel administratif pour protester contre une mesure d’interdiction du téléphone portable au sein dudit établissement secondaire, a-t-on appris sur place.

Selon un élève interrogé par APA, ce vent de violence s’est déclenché peu après 8h00 Gmt et heure locale ce mardi quand des éducateurs ont fait irruption dans quelques classes de l’établissement pour y confisquer des téléphones.  Le bilan de ce débrayage fait état de nombreux dégâts matériels, dont une porte de l’administration, des véhicules et des tables bancs saccagés.

‘’Depuis quelques années, un décret ministériel interdit l’usage du téléphone portable à l’école. Car, il est objet de distraction en classe. Aussi, nous voulons éviter que des élèves se filment en plein ébat sexuel et le balancent sur l’Internet comme nous l’avons déjà vu dans cet établissement’’, a expliqué à la presse, le Proviseur du Lycée municipal Djibo Sounkalo, Nouh Traoré.

Toujours selon lui, en moins d’un mois plusieurs cas d’exaction d’élèves sur le personnel ont été enregistrés dans cet établissement dont entre autres, une gifle portée à un censeur et un enseignant qui ont été saupoudrés de cendre.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz