Côte d’Ivoire – Germain François Goun : « le couvre-feu instauré à Bondoukou était nécessaire » – 30/11/2014

« Le couvre-feu instauré à Bondoukou était nécessaire »  se lon Germain François Goun, préfet du Département de Bondoukou. © APA
« Le couvre-feu instauré à Bondoukou était nécessaire » se lon Germain François Goun, préfet du Département de Bondoukou. © APA

Germain François Goun, préfet de Région, préfet du Département de Bondoukou (519 km, Nord-Est) a expliqué, samedi, à Yézimala, sous-préfecture du même nom que le couvre-feu instauré, le 21 novembre dernier, à Bondoukou sur sa décision était ‘’ nécessaire’’ pour protéger les populations de l’insécurité galopante dans sa région administrative.

Le Préfet de la Région du Gontougou, préfet de Bondoukou, Germain François Goum, a tenu ces propos à l’occasion de la remise des kits téléphoniques aux administrations publiques de la région par l’Agence nationale du service universel des télécommunications (ANSUT).

‘’ Nous sommes confrontés à un réel problème d’insécurité dans la région et singulièrement à Bondoukou, chef-lieu de département où l’oisiveté étant la mère de tous les vices, certains jeunes portés sur le gain facile font ce qui n’est pas recommandé de faire, c’est le braquage, les vols à mains armées… au lieu d’utiliser la vigueur de leurs forces”, déclare M. Goun.

Dans ces conditions, poursuit-il, ‘’ nous sommes obligés d’utiliser les grands moyens pour porter secours à nos populations afin qu’elles dorment en paix” ajoute Germain François Goun pour expliquer le couvre-feu ‘’ nécessaire” qu’il a été amené d’instaurer ‘’ de 22 h à 06h depuis le vendredi 21 novembre dernier”.

‘’ Depuis que nous avons pris cette mesure, en concertation avec les leaders communautaires, il règne une quiétude dans la cité. Nous avons agi dans le sens de l’intérêt des populations pour leur permettre d’être en sécurité” se félicite le patron de la région administrative du Gontougou.

Selon l’autorité préfectorale, la mesure qui connaît un ‘’ allègement”, en ce moment, pourrait être ‘’renouvelée en fonction des circonstances sécuritaires”.

En ce qui concerne la cérémonie de remises de kits téléphoniques, ce sont des combinés téléphoniques sans fil et des modems que M. Goun a réceptionnés des mains d’Ibrahim Tidiane Konaté Directeur général adjoint de l’ANSUT pour le compte des 19 administrations publiques bénéficiaires de la région, notamment, 1 préfecture, 1 gendarmerie, 6 sous-préfecture et 11 centres de santé.

Cette remise de kits téléphoniques CDMA (Code Division Multiple Access) entamée le 10 octobre à Ananda dans la région de l’Iffou prendra fin le 13 décembre prochain à Agboville (76km à l’Est) dans la région de l’Agnéby-Tiassa.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz