La Côte d’Ivoire enregistre sa première attaque terroriste avec 22 morts (Alassane Ouattara)

Photo par APA News.
Photo par APA News.

La Côte d’Ivoire a enregistré, dimanche après-midi, sa première attaque terroriste qui a fait 22 morts, a annoncé le chef de l’Etat Alassane Ouattara à l’issue d’une visite sur le site de l’hôtel Etoile du Sud de Grand-Bassam, à une vingtaine de km au sud d’Abidjan.

Parmi les 22 morts se trouvent 14 civils dont 4 de race blanche, 2 soldats des forces ivoiriennes et 6 terroristes. En outre, ces attaques ont fait 22 blessés dont 19 civils et trois soldats des forces ivoiriennes.

« La Côte d’Ivoire vient malheureusement de connaître sa première attaque terroriste. En début d’après-midi aux alentours de midi et demi, six hommes armés sont venus sur la plage de cet hôtel, l’hôtel du Sud à Grand Bassam, non loin d’Abidjan et ont commencé à tirer sur les touristes, les clients et se sont partagés en deux groupes », a expliqué M. Ouattara arrivé à 18h20, heure locale et Gmt sur les lieux du drame.

« Ils ont pu par cette attaque lâche tuer des personnes innocentes. Evidemment, je voudrais avant toute chose, dire que ces attaques lâches du terrorisme ne seront pas tolérées en Côte d’Ivoire », a ajouté le chef de l’Etat ivoirien accompagné de quelques membres de son gouvernement et de la hiérarchie militaire.

« Nous avons pris des mesures importantes. Cette attaque a été maîtrisée en 4 heures de temps grâce à nos forces de défense et de sécurité que je voudrais féliciter. Les forces spéciales ivoiriennes sont intervenues dès 13h15 (heure locale et Gmt) c’est-à-dire 45 minutes après l’attaque et ont mené des combats difficiles et ont réussi à neutraliser les six terroristes », a précisé Alassane Ouattara.

« Malheureusement, le bilan est lourd puisque ces terroristes ont réussi à tuer 14 civils, et malheureusement, nous avons perdu deux éléments de nos forces spéciales. Ce sont au total 22 personnes qui sont décédées », a dénombré M. Ouattara présentant ses « condoléances aux familles des personnes assassinées et leur dire évidemment que nous continuerons à prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter ces genres de situation ».

« Nous avons également malheureusement constaté que 22 personnes ont été blessées, 19 civils et 3 de nos éléments des forces spéciales », a-t-il poursuivi, saluant « la bravoure des clients, qui ont eu du sang froid parce que nombreux sont ceux qui nous ont envoyé des texto qui nous ont permis de localiser ces assassins et de les neutraliser ».

Alassane Ouattara a assuré que le calme est revenu à Grand-Bassam. « La situation est sous contrôle et nous continuons à prendre des mesures pour renforcer la sécurité », a conclu le président Ouattara.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz