Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara ouvre officiellement l’hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro – 14/01/2015

Ouverture officielle de l'hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro par Alassane Ouattara.
Ouverture officielle de l’hôpital Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro par Alassane Ouattara.

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a procédé, mercredi, à l’ouverture officielle de l’hôpital catholique Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne.

“Je suis fier d’être à Yamoussoukro pour cette visite qui permettra d’ouvrir l’hôpital Saint Joseph Moscati. A cet égard, je salue et félicite notre architecte, M. M’bengue pour l’important concept architectural qui marque ce bel ouvrage de qualité, totalement intégré à la Basilique comme l’avait voulu le Président Félix Houphouët-Boigny”, a déclaré M. Ouattara.

“Je rappelle que c’est le 6 septembre 1992 que j’étais aux côtés du Président Félix Houphouët-Boigny pour la pose de la première pierre de cet hôpital. 23 ans après, nous avons réalisé ce souhait comme l’avait aussi voulu sa Sainteté Jean Paul II de doter cette ville d’un hôpital moderne dédié aux populations de cette ville mais aussi aux populations de la sous-région” a-t-il ajouté en soulignant “l’attachement du Président Houphouët à l’intégration” .

Pour Alassane Ouattara, ” il (Félix Houphouët-Boigny) était en réalité le père de la sous-région. Cette hôpital est la réalisation d’un vœux qui lui était très cher”.

“Moi je suis heureux d’être cette personne qui se trouve là aujourd’hui pour démarrer les services de cet hôpital”, a poursuivi le Chef de l’Etat ivoirien.

L’hôpital catholique Saint Joseph Moscati, a “pratiquement coûté 15 milliards de FCFA”, selon Alassane Ouattara. Il a été conjointement financé par le Vatican et le gouvernement ivoirien.

“L’Etat a contribué pour un peu plus de la moitié. Il reste à peu près 3 milliards de FCFA d’équipements à acquérir et je donne instruction au Premier ministre pour que nous pussions les acquérir dans de meilleurs délais”, a ajouté le président ivoirien, se disant “fier d’avoir cet hôpital à Yamoussoukro qui est notre capitale politique”.

“C’est la terre natale du Premier président Houphouët, homme de paix, de générosité. Cet hôpital de 250 lits permettra aux nombreuses populations d’avoir accès à des soins et dans des conditions équivalentes à tout hôpital moderne partout dans le monde”, a encore expliqué Alassane Ouattara.

Pour lui, “nous avons bien fait de penser à démarrer la CMU (Couverture maladie universelle) dès cette année par ce que tous ces hôpitaux que nous inaugurons maintenant, que ce soit l’hôpital d’Adjamé ou Moscati, tous ces hôpitaux permettront la prise en charge de toutes les personnes qui auront accès à la CMU”.

M. Ouattara s’est réjoui de “l’acte très fort que le Président Houphouët laisse” à travers cette œuvre sociale rattachée à la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz