Côte-d’Ivoire: Adama Koné désigné à la tête de l’Association des pays utilisateurs du progiciel Aster – 19/09/2014

Le Directeur général du Trésor public ivoirien, Adama Koné a été désigné à la présidence de l’Association des pays africains utilisateurs du progiciel Aster, un outil de référence en matière de gestion des finances publiques.

Adama Kone, Directeur général du Trésor public ivoirien.
Adama Kone, Directeur général du Trésor public ivoirien.

Selon une note d’information du Trésor public transmise, vendredi, à APA, dans la foulée de cette désignation de M. Koné pour assurer la présidence du Comité de pilotage de cette association, la Côte d’Ivoire a été choisie pour abriter le siège.

Cette double désignation de la Côte d’Ivoire est survenue au cours d’une réunion du Comité de pilotage tenue début septembre à Abidjan, en présence des représentants des trois autres pays africains utilisateurs de Aster que sont le Sénégal, le Gabon et le Bénin appuyés par ceux de la France.

L’objectif de la mise en place de cette plateforme règlementaire est de favoriser la mutualisation des compétences en matière d’utilisation du progiciel Aster. Les travaux de cette rencontre ont permis de présenter les acquis et relever les difficultés en dégageant les perspectives liées à l’utilisation de cet outil de gestion comptable et budgétaire.

Les difficultés sont liées notamment aux problèmes de connexion et d’interconnexion, à l’absence de stratégie d’accompagnement du changement et du cadre législatif et réglementaire définitif.

Il en ressort la nécessité de réussir l’interfaçage entre Aster et les applicatifs spécifiques des autres administrations financières et la prise en compte des innovations introduites par le nouveau cadre harmonisé des finances publiques“, souligne la note.

Lassina Fofana, Directeur général adjoint du Trésor public ivoirien, a remercié à cette occasion, ses hôtes pour cette “marque de confiance en la Côte d’Ivoire et en ses Institutions” et a assuré l’engagement du Trésor public de Côte d’Ivoire à mettre tout en œuvre pour mériter cette confiance.

Ces recommandations sont des chantiers à ouvrir en priorité eu égard aux impératifs de délai lié à la mise en œuvre du nouveau cadre harmonisé des finances publiques“, a insisté M. Fofana.

Le chef de la délégation française a quant à lui indiqué que l’administration française continuera à apporter son appui financier et technique aux structures de ces pays. Pour lui, le progiciel aster constitue “un véritable transfert de compétences et de coopération Nord/Sud réussie“.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz