Côte-d’Ivoire : Abidjan, la capitale des fruits à vil-prix – 21/05/2015

Le commerce des fruits est très florissant dans cette ville africaine. Les prix coûts sont à la portée des plus petites bourses | © CamerPost/FWB
Le commerce des fruits est très florissant dans cette ville africaine. Les prix coûts sont à la portée des plus petites bourses | © CamerPost/FWB

Le commerce des fruits est très florissant dans cette ville africaine. Les prix coûts sont à la portée des plus petites bourses.

Les fruits en abondance. C’est l’une des choses qui attire votre attention en dehors de la beauté de la ville. Bien rangés dans des portes-tout ou dans un carton à moitié coupé et délicatement porté par une fillette, ils sont commercialisés à travers la ville d’Abidjan. « 50 francs les mangues », crient-elles en marchant. Des fruits bien volumineux. Les mêmes qui sont commercialisés à minimum 300 Fcfa à Douala. Le visiteur est très surpris. Quelques achats sont effectués. Et un ami ivoirien de nous dire : « Si vous en voulez davantage, il faut aller au pont banane ».

Nous sommes au lieu dit Pont Banane. Plus d’une trentaine d’étales sont rangés sur le trottoir. Les fruits y sont bien rangés : mangues, corossols, bananes, cerises, etc. Tout à côté sont assises les vendeuses. A l’approche d’un client, elles se lèvent, vous disent bonjour dans l’ordre, avant de vous proposer leurs marchandises. Chacune à son tour. Et dans l’ordre. « Voici les bons fruits, moins chers pour vous », disent-elles. Les prix sont impressionnants : 50 Fcfa la mangue vendue à 300 Fcfa à Douala. 7 doigts de bananes à 25 Fcfa. Le tas de 5 grosses oranges à 100 Fcfa. Ici, les jus naturels d’ananas, corossol… sont aussi commercialisés. « Ce sont des fruits pressés et filtrés sans sucre additif. La bouteille d’un litre et demi coûte 1000 Fcfa », explique la vendeuse toute souriante. Et Dosso, ce servant d’hôtel de nous rassurer : « les fruits sont vraiment moins chers ici. C’est pour ça qu’il y en toujours beaucoup au buffet ». Bonne dégustation !

© CamerPost – Frank William BATCHOU à Abidjan

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz