Coopération bilatérale : Jacob Zuma en visite au Mozambique – 20/05/2015

Jacob Zuma, président sud-africain | Photo d'archives
Jacob Zuma, président sud-africain | Photo d’archives

Le président sud-africain Jacob Zuma est attendu au Mozambique mercredi à l’invitation de son homologue mozambicain, Filipe Nyusi, a indiqué la présidence.

Dans un communiqué de presse publié ce mardi, la présidence a affirmé que cette visite officielle de deux jours entre dans le cadre du raffermissement et de la consolidation des relations de fraternité, d’amitié et de coopération entre le Mozambique et l’Afrique du Sud ainsi que le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines politiques, économiques et sociaux, d’intérêt mutuel et au sein de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

Lors de cette visite, Zuma s’entretiendra en tête à tête avec son hôte avant d’effectuer une visite de courtoisie au Parlement du Mozambique où il sera reçu par le président du parlement, Verónica Macamo. Zuma posera également une gerbe au monument des héros nationaux.

Pour cette visite, M. Zuma sera accompagné d’une délégation qui comprendra des membres de son gouvernement et d’autres entités.

Selon les sources diplomatiques, les deux hommes discuteront principalement des questions économiques et de la coopération.

L’Afrique du Sud a besoin d’augmenter ses importations de gaz naturel et de l’énergie électrique du Mozambique pour atténuer la pire crise de l’énergie caractérisée par les délestages constantes et continues dans la plupart des secteurs productifs du pays. Il prévoit d’améliorer ses pipelines et ses ports pour permettre l’importation de plus de gaz destiné à la production d’électricité.

L’économie la plus avancée de l’Afrique dépend du charbon pour produire son électricité et utilise également le diesel relativement cher pour les turbines. La société publique d’électricité Eskom qui essaye de résoudre cette crise de l’électricité dans le pays alors que la demande est sur le point de dépasser l’offre, prévoit de remplacer le diesel par l’essence pour faire fonctionner ses générateurs durant les trois prochaines années afin d’économiser en terme de coûts, a expliqué le communiqué.

Cette option entre dans le cadre de la recherche d’autres sources d’énergie telles que le gaz, pour la production de l’électricité. C’est dans cette lancée que l’Afrique du Sud négocie avec le Mozambique et la Namibie, deux pays disposant de grands gisements de gaz naturel.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz