Congo : Le Festival Kimoko 2015 rend hommage à Sony Labou Tansi – 07/07/2015

Sony Labou Tansi était le leader de la troupe du Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville, poète et l’un des plus talentueux dramaturges congolais. Ayant commencé l’écriture à 14 ans, Sony Labou Tansi a publié six romans et une vingtaine de pièces théâtrales.
Sony Labou Tansi était le leader de la troupe du Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville, poète et l’un des plus talentueux dramaturges congolais. Ayant commencé l’écriture à 14 ans, Sony Labou Tansi a publié six romans et une vingtaine de pièces théâtrales.

Cette figure emblématique du théâtre congolais sera honorée durant cette 8ème édition de ce festival de théâtre qui se tient du 7 au 12 juillet 2015 à Pointe-Noire au Congo.

Le 14 juin 1995. Le théâtre congolais perd un de ses valeureux représentants. Âgé de 47 ans seulement. Sony Labou Tansi était le leader de la troupe du Rocado Zulu Théâtre à Brazzaville, poète et l’un des plus talentueux dramaturges congolais. Ayant commencé l’écriture à 14 ans, Sony Labou Tansi a publié six romans et une vingtaine de pièces théâtrales. Malgré ses différents prix reçus (le prix spécial du festival de la Francophonie de Nice en 1979, le Grand prix de l’Afrique noire en 1983, le prix Ibsen en 1988), l’attribution d’un prix en son nom aux pièces de théâtre francophone depuis 2003 et le fait que Wole Soyinka lui ait dédié son prix Nobel de la littérature, Sony Labou reste très peu connu du grand public. C’est l’un des challenges du festival international Kimoko cette année. Rendre un vibrant hommage à cet illustre ambassadeur du théâtre. Car, « Kimoko a également tenu compte du fait que, pour ceux qui aiment le théâtre et suivent son actualité, 2015 est l’année consacrée à Sony Labou Tansi en honneur du 20ème anniversaire de sa mort le 14 juin 1995 et nous promettons une ambiance gaie avec la participation des artistes du pays et ceux venus d’ailleurs », annonce Alphone Nkala, directeur du festival international Kimoko.

La 8ème salve du Kimoko

Cette 8ème édition du festival Kimoko est placée sous le thème « Le théâtre congolais : hier, aujourd’hui et demain ». Cette thématique, selon Alphonse Nkala, permettra aux congolais en général et aux Ponté-Négrins en particulier de faire le bilan du théâtre congolais, tout en décelant les maux qui le minent afin de se projeter en avant. Pendant six jours, les Ponté-Négrins, auront droit à plusieurs représentations théâtrales, ballet-théâtres, de contes, de danses contemporaines, etc. Plusieurs compagnies seront de la partie : Cils et les ailes (France), Le Ruminent (Burkina-Faso), Corad et Racines Théâtre (Cameroun), JC Glory (Gabon), Le CREA (Gabon), et Ipala pala théâtre (Congo Brazza).

Le Festival international Kimoko se déroule pendant six jours (du 7 au 12 juillet 2015) au Centre culturel français Jean Baptiste Tati Loutard, à l’espace du trentenaire, et à l’esplanade du Congo terminal. Ce festival ne vise pas à « offrir aux artistes un espace d’expression de leur professionnalisme, mais aussi et surtout, constitue un moment d’échange entre le public et les artistes à travers des spectacles de grande qualité », rappelle Jefh Biyeri, directeur artistique du festival, assisté d’Huguette Nganga Massanga, la chargée de la communication. Le Fik est gratuit !

 © CamerPost – Frank William BATCHOU

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz