Congo : Denis Sassou N’Guesso candidat à la présidentielle du 20 mars

Denis Sassou N'Guesso candidat à la présidentielle du 20 mars | DR
Denis Sassou N’Guesso candidat à la présidentielle du 20 mars | DR

Le Parti Congolais du Travail (PCT, au pouvoir) vient d’investir Denis Sassou N’Guesso candidat à la présidentielle du 20 mars 2016 au cours d’une grande cérémonie à l’issue de sa 3ème session extraordinaire tenue lundi à Brazzaville.

« Les 410 membres du comité central du PCT viennent d’entériner le choix du comité d’investiture du parti porté sur le président Denis Sassou N’Guesso comme candidat à la présidentielle du 20 mars 2016 » a déclaré le Secrétaire générale du PCT Pierre Ngollo.

« Nous avons fait le meilleur choix car Denis Sassou N’Guesso est l’homme de la situation au plan national, celui de la sous-région et international » a ajouté Pierre N’Gollo

Selon lui le candidat du PCT incarne les ” valeurs de paix, de cohésion, d’unité , de partage, de bonne gouvernance”

Pierre N’Gollo ,a saisi cette occasion pour appeler le président du comité central du PCT, Denis Sassou N’Guesso à faire « acte de candidature, en le rassurant du soutien du parti et en lui garantissant une victoire au premier tour. »

Peut avant cette investiture, le PCT, a à travers une collecte a rassemblé plus de 46 millions de F.CFA pour pousser leur président à faire acte de candidature, la caution étant fixée par la nouvelle loi électorale à 25 millions de F.CFA.

Outre le PCT, des associations politiques, des personnalités et des partis alliés au parti présidentiel se sont mobilisés à travers des collectes d’argent et des déclarations pour appeler Denis Sassou à faire acte de candidature.

Denis Sassou N’Guesso qui depuis l’annonce de cette présidentielle était resté muet va surement réagir après cet appel de son parti .

Agé de plus de 72 ans , Denis Sassou N’Guesso qui a passé près de 32 ans au pouvoir au Congo, devr ait,selon la constitution du 20 janvier 2002 qui limite l’âge de briguer à la magistrature suprême à 70 ans et le nombre de mandat à deux ans, finir son deuxième mandat le 16 juillet 2016.

Cependant la nouvelle constitution adoptée par le peuple congolais à 95%,lors du référendum du 25 octobre 2015,et promulguée le 6 novembre 2015,lui permet de briguer un nouveau mandat, le tout premier selon cette nouvelle constitution qui n’a pas fixé de limite d’âge ni de durée de mandat.

© CAMERPOST avec © APA