Compétitivité des PME : Le Cameroun s’inspire du modèle japonais

Le Cameroun s’inspire du modèle japonais pour la compétitivité des PME | Ph. Illustration

Des Petites et moyennes entreprises (PME) camerounaises sont à l’école de la méthode « Kaizen » dans le but garantir une meilleure organisation du travail ainsi que la rentabilité de leurs unités de production sous la houlette de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

Le but poursuivi par le Cameroun à travers l’arrimage à la méthode « Kaizen » était de doter le pays d’une stratégie de fourniture de service d’appui aux PME et d’une masse de consultants publics et privés dans le domaine

Conscients des manquements observés dans le fonctionnement des entreprises, aussi bien dans le domaine de la gouvernance, de l’organisation du travail semble ou de la culture de l’entreprise, plusieurs promoteurs des PME s’attèlent à améliorer leur cadre de travail et à mieux organiser les taches.

C’est tout l’enjeu de la méthode « Kaizen », en français « amélioration continue » implémentée au Cameroun avec l’appui de la JICA qui est en réalité est un état d’esprit.

A travers des séances théoriques et des phases pratiques, une quinzaine d’entreprises qui ont  expérimenté la méthode « Kaizen » depuis 2008, qualifie de technique efficace d’amélioration de la productivité des entreprises.

© CAMERPOST avec © APA