Communiqué de la FECAFOOT en réponse aux récentes déclarations de Ahmad Ahmad, Président de la Confédération Africaine de Football

Communiqué de la FECAFOOT en réponse aux récentes déclarations de Ahmad Ahmad, Président de la Confédération Africaine de Football

La Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) a pris connaissance, avec une profonde consternation, des récentes déclarations du Président de la Confédération Africaine de Football, tenues lors d’une conférence de presse au Burkina Faso, selon lesquelles « en l’état actuel des choses, aucun site au Cameroun n’est en mesure d’accueillir la Coupe d’Afrique des Nations de football ».

La FECAFOOT est vivement préoccupée par le fait que ces propos soient tenus avant même que la première mission d’inspection de la CAF, prévue du 20 au 28 août 2017, n’ait effectué le déplacement du Cameroun. On serait en droit de s’interroger sur l’opportunité même de cette visite d’inspection dès lors que les résultats semblent déjà arrêtés au niveau le plus élevé de la CAF.

La FECAFOOT est d’autant plus préoccupée que ces déclarations du Président de la CAF ne sont pas conformes à la réalité. En effet, le Cameroun vient d’organiser, avec un succès indéniable, la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2016. Cette compétition s’est déroulée sans la moindre anicroche sur les sites de Yaoundé-Mfandena et de Buéa/Limbé, lesquels ont également été retenus pour abriter la CAN masculine 2019. Faut-il le rappeler, l’excellente organisation de cette CAN féminine, a valu au Cameroun, outre une lettre de félicitations de la CAF, le prix « Coup de Cœur du Jury » décerné en avril 2017 à Cannes lors des Heavent Awards, cérémonie qui récompense les meilleures prestations événementielles à travers le monde.

Pour ce qui concerne la CAN 2019, la FECAFOOT tient à rappeler que le Cameroun, sur la base du cahier de charges convenu avec la CAF, a lancé un vaste programme de construction et de réhabilitation de ses infrastructures sportives, évalué à des centaines de milliards de francs CFA. Le Cameroun bénéficie pour cela, d’importants concours financiers de pays amis, en l’occurrence :

– l’Italie, pour la construction, par la société PICCINI, du complexe sportif d’Olembé qui comprend notamment un stade couvert de 60.000 places et deux stades d’entraînement, diverses facilités sportives et un hôtel quatre étoiles de soixante dix chambres… ;

– la Turquie, pour la construction, par la société YENIGUN, du complexe sportif de Japoma qui comprend notamment un stade couvert de 50.000 places et deux stades d’entraînement, diverses facilités sportives et des structures d’hébergement de soixante-dix chambres…;

– le Canada, pour la réhabilitation, par la société SODEVI, du Stade de la Réunification et d’un stade annexe, ainsi que quatre terrains d’entraînement à Bafoussam ;

– la France, pour la réhabilitation, par la société ALCOR, des Stades de Mbappe Lepe et de Bonamoussadi ;

– le Royaume-Uni, pour la réhabilitation, par la société MOTA ENGIL, du Stade Roumde Adjia de Garoua, ainsi que la construction d’un stade annexe et d’un hôtel quatre étoiles de soixante dix chambres ;

– les Etats-Unis d’Amérique, pour la réhabilitation par la société PRIME POTOMAC, de quatre stades d’entraînement, de l’Hôtel La Bénoué et la construction d’un hôtel quatre étoiles de soixante dix chambres ;

– la Chine, pour la construction déjà effective des Stades Omnisports de Limbé et de Bafoussam, homologués par la CAF.

La FECAFOOT peut également s’enorgueillir, outre le soutien de ces pays amis et sociétés partenaires, de l’entière adhésion des populations camerounaises au projet d’organisation de la CAN 2019.

Il est difficile, après les propos sus-évoqués du Président de la CAF, de ne pas prêter attention aux rumeurs persistantes sur l’existence d’une conspiration visant à retirer au Cameroun l’organisation de la CAN 2019 au profit d’un autre pays :

– il est en effet particulièrement curieux qu’il ait été décidé que les réformes récentes opérées dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football, s’appliquent immédiatement pour la CAN 2019. Une telle situation, qui remet unilatéralement en cause le cahier de charges précédemment conclu entre le Cameroun et la CAF, équivaut à un changement des règles du jeu en cours de match. Pourtant, une jurisprudence constante veut que les modifications dans le déroulement d’une compétition ne s’appliquent pas à celle devant être organisée immédiatement après leur adoption. A titre d’exemple, la décision du Conseil de la FIFA de changer le format de la Coupe du Monde, passant de 32 à 48 équipes, ne s’appliquera ni à la Russie en 2018, ni au Qatar en 2022 ;

– il est également curieux que la date de la première mission d’inspection de la CAF ait été unilatéralement changée, passant de Septembre à Août 2017 sans préavis ;

– d’où vient-il de plus que deux ans avant une compétition, une campagne d’intoxication et de désinformation soit engagée pour dire que le Cameroun ne sera pas prêt en dépit des efforts déployés sur le terrain et des assurances du Gouvernement camerounais.

La FECAFOOT tient à redire qu’après l’élection du Président AHMAD AHMAD, elle l’a assuré de son entière disponibilité à travailler de manière constructive avec lui pour le développement du football africain. La FECAFOOT continue à espérer qu’au cours de son mandat, le Président de la CAF aura à cœur de travailler au bénéfice de tous les pays africains et non contre certains d’entre eux. La FECAFOOT observera désormais avec une vigilance accrue, les actions et initiatives de l’instance faîtière du football africain relativement à l’organisation de la CAN 2019.

Nonobstant les curiosités sus-énumérées, la FECAFOOT accueillera avec un esprit constructif toutes les missions d’inspection de la CAF. La FECAFOOT, avec le plein soutien du Gouvernement et du Peuple Camerounais, réaffirme solennellement que le Cameroun sera prêt pour l’organisation de la CAN 2019. La FECAFOOT entend à cet égard tout mettre en œuvre, de concert avec la CAF, pour l’organisation sereine de cette grande et belle fête du football africain qui se déroulera en 2019 au Cameroun, Afrique en miniature./-

Yaoundé, le 7 août 2017

Le Président de la Fédération
Camerounaise de Football
TOMBI A ROKO

Télécharger la version PDF du Communiqué de la FECAFOOT

Poster un Commentaire

30 Commentaires sur "Communiqué de la FECAFOOT en réponse aux récentes déclarations de Ahmad Ahmad, Président de la Confédération Africaine de Football"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mal Colm Hamad

Des actes.

Francis A. Olanguena

Le nouveau président de la CAF veut régler les comptes de son prédécesseur et ancien adversaire (Issa Hayatou) en humiliant le Cameroun et en lui retirant l’organisation de la compétition. Issa Hayatou aurait dû préparer un dauphin qui après son départ aurait préservé les intérêts du Cameroun. Le pays paye aujourd’hui le prix de l’égoïsme et de la longévité de Issa à la tête de la CAF en subissant les affres et les attaques d’un nouveau tyran… Bref, nous sommes dans la merde

Gertrude Tonye

Nous sommes ds la merde parce-que nous ne sommes pas prêts c’est tout

Francis A. Olanguena

Entre autres (La précision en vaut la peine).

Armand Fotso

Francis A. Olanguena , désolé mais tu es soit un idio soit un ignorant de tout les façon c la mm chose .. tu dit quoi com sa ? Qui t’avais dit que la CAF était une chefferie? Où tu pensée que c’est le Palais d’etoudi lol..

Francis A. Olanguena
Armand Fotso soit poli et bien éduqué. Je veux bien admettre que nous n’ayons pas les mêmes points de vues mais de grâce, je te prie d’être respectueux envers tes interlocuteurs. Je ne sais pas ce que les termes “idiot” et “ignorant” viennent chercher dans un pareil débat. Ton agressivité verbale à mon endroit cache ton inculture, ta formation de pacotille ou probablement ta sous-scolarisation. Je m’explique : sur le plan de la forme, j’ai recensé 15 fautes de grammaire et d’orthographe impardonnables sur ton texte de 8 lignes (je me demande à quoi peuvent ressembler tes dissertations). Sur le… Read more »
Serge Engueno

Le communiqué ne suffit pas. Il faut saisir le TAS je pense qu’il y a là une violation du principe de la non rétroactivité

Koji Hasoumi

La FECAFOOT ne peut saisir le TAS puisqu’il refuse d’exécuter ses décisions concernant Tombi

Youssouf Mforen

Merci à la fecafoot tous le pays est derrière vous. Et je tiens à préciser au président de la caf que même si on élargie à 30 équipe à la can Madagascar ne pourra pas être parmi

Cyrille Kouamo
Raoul Djanfang

C,est bien d,être patriote dans les actes dite moi,un peu ou se situe le nivo de constructions de ces infrastructures? chaque foi que je passe on n’a pas l’impression que les travaux evoluent.parlant des routes regatdez l’etat de nos routes;douala bafoussam yaounde.regardez la voirie de bafoussam.vous parlez hotel 4etoiles,ça se construit ou.si vous donnez l’occasion de vous ridiculiser,les gens le ferons avec plaisir.loin de pleurnicher prouvez à travers les actes que vous pouvez le faire.

Fracide-Baham Kamdem

Vous ce qui maintenant quand c’est mauvais ce pour les autres nous allons tous nous mettre au travail pour la réussit de cette CAN

Raoul Djanfang

Ça été bon quand et quand c,est bon ça été pour qui ? Bon comme tu dit vouloir te mettre au travail, bravo.!

Aubin Pezeuk

Vrai

Bertrand Nyemeck

Vous aimez les communiques et les discours pour distraire les naifs, personne ne vous a interdit de construire les infrastructures. Un pays sans routes, sans electricite, sans eau, sans… quand quelqu’un vous le dit en face vous sortez le gros francais, Hayatou n’est plus la pour vous couvrir, ahmad amad ne gere pas hein, it’s black or white not grey. Ce Mr va peut etre sauver les populations camerounaises…

Boris Edoa
Tu connais un pays en Afrique qui n’a pas ce problème ?Alors arrêtez de sabotager votre propre pays ça ne vous avantages en rien du tout. Au contraire ça donne la force à l’ennemi de nous divisez plus. peuple idiot.Si vous même vous ridiculiser votre propre pays. Les étrangers vont dire quoi ? Du Cameroun. Les européens ont dit que le match Monaco #Psg a,été mal organiser au Maroc, je n’ai lu le commantaire d’un marocain nulle part entrain de saboter leur propre pays où fédération. Quant est ce que les camerounais auront un peu de sagesse ? Lorsque le… Read more »
Philippe Ninim

Vraiment triste mon cher Edoa, certains compatriotes n’ont rien compris des réels enjeux au point de trouver qu’il est normal de mépriser sa propre patrie. Espérons que la raison et les faits finiront par l’emporter sur l’émotion.

Wilfrid Pissokel

Le Cameroun ne sera jamais le Maroc monsieur le président de la CAF… Attention

Amel Tchanco

Le Cameroun c’est le Cameroun arrêtez de mettre de l’huile sur le feux , ne prêtons pas le flanc a tous ceux qui veulent nous voir a genou et soyons patient et confiant je sais que nous serons dans les délais même si on a l’impression que rien ne bouge

Awana Bertony Awana

Belle réaction de la fecafoot….

Kerosene Jupiterian

Le communiqué ne suffit, Hamad Hamad est hors sujet, en plein violation du cahier de charge il faut faire l’appel au tribunal d’arbitage des sports, Hamad n’est pas fou il veut que les jours passent pour rétirer l’organisation de la C.A.N, c’ le temps, de le faire ne laissons pas le temps passé. il faut déposer une peine contre la C.A.F.

Daye Hindeley Diallo

JE NE SUIS PAS DU CAMEROUN MAIS JE CONDAMNE LES PROPOS DU PRESIDENT DE LA CAF QUI POUR MOI UTILISE TOUT LES MOINS POSSIBLE POUR CE VENGER DE SONT PREDECESSAIRE ,CE MONSIEUR VEUT SIMPLEMNT RETIRER LES CAN 2019;2021;2023 ATRIBUÉ AU CAMEROON A LA COTE D’IVOIRE ET A LA GUINEE PUISQUE SES PAYS N’ONT PAS VOTÉ POUR LUI LORS DE SON ELECTION .SINON COMMENT EST CE QUE LA CAF PEUT SE PERMETTRE DE CHANGER LE CAHIER DE CHARGE A 2 ANS DE LA CAN SI CE NE PAS POUR METTRE LA PRESSION AU CAMEROON

Hypolite Djoudayota

A vrai dire NS sommes par près je crois plus au Cameroun

Donateur Takam

Atendon voir

Jossmi Makousso

Tombi est un vrai cameleon, trop incoherent et instable ds ses declarations ds une conference de presse ils ont demandes aux camerounais de dire merci a la CAF aujourdhui ils pondent les lettres. Il est clair desormais ke abdouramane avait raison de saisir le TAS au cas ou la CAF s amuserait a retirer la CAN au cameroun.

Philippe Ninim

Certains compatriotes n’ont rien compris des réels enjeux au point de trouver qu’il est normal de mépriser sa propre patrie. Espérons que la raison et les faits finiront par l’emporter sur l’émotion et la mauvaise foi.

Jossmi Makousso

Si les autorites comprennaient les enjeux ke certains de nos compatriotes, on accuserait pas ce retard, Ahmad Ahmad ne s agiterait pas et il n y aurait aucune polemique. Cette polemique s est amplifiee simplement parceke les autorites en charge de la construction des infrastructures n ont pas fait leur travail.

Romeo Talla

Peu importe où on organise le Cameroun emporte le truffé

Valery Tchapgang
Il s’agit de quelle fécafoot? Celle de Iya Mohamed en prison, de John Ndeh banni ou de Tombi A Roko illégal? En tout cas, Ahmad veut profiter de cet imbrogrio à la fécafoot pour faire appliquer son plan machiavélique, sachant que la fédé peine à trouver un représentant légal pouvant agir à son nom même devant les instances judiciaires. Le Cameroun ne serait-il pas pris dans son propre piège avec le désordre semé à la fédé? Ce n’est peut être pas l’autre ennemi de Tombi et de certains dirigeants du football camerounais en la personne de Abdourahman Ahmadou qui viendra… Read more »
Adolphe Nyam

le camer ne peut pas récupérer d’abord l’argent des prisonniers avant de parler de la cn vous avez l’argent les camerounais ont faim les histoires

wpDiscuz