Cimenterie : Dangote Cement Cameroon veut conquérir 30 pour cent du marché camerounais – 14/04/2015

Aliko Dangote, industriel nigérian | Photo d'archives
Aliko Dangote, industriel nigérian | Photo d’archives

La cimenterie Dangote Cement Cameroon (DCC), entrée en production le mois dernier, ambitionne de conquérir 30 pour cent du marché national du ciment au Cameroun d’ici la fin de l’année en cours, ont confié à APA les responsables de cette entreprise.

Avec une production attendue de 950 000 tonnes par an, Dangote Cement Cameroon qui produira annuellement 1,5 million de tonnes de ciment à partir de 2016, entend se positionner comme le principal concurrent des Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM), filiale du groupe Lafarge, qui a contrôlé le marché local du ciment pendant près de cinquante ans.

La bataille annoncée sur le marché camerounais du ciment, entre le groupe français Lafarge et le groupe nigérian Dangote s’étendra d’ailleurs sur l’ensemble du marché de l’Afrique centrale.

Selon Abdullahi Baba, le directeur général de Dangote Cement Cameroon, la production n’est pas encore à son summum. ‘’Nous ne produisons pas encore de manière continue. Nous sommes en train de tester les équipements, de faire les ajustements qui s’imposent, nous n’avons pas encore commencé une production dense et active. Mais, nous avons déjà produit 50 000 tonnes de ciment”, a-t-il déclaré.

Le prix du sac de 50 kg de ciment est vendu par Dangote à 4450 francs CFA, quasiment le même que celui du groupe marocain Addoha à travers sa filiale CIMAF qui vend le sac de 50 kg à 4500 f CFA là où CIMENCAM cède le sac de 50 kg à 4600 francs CFA.

© CamerPost avec © APA