Changement climatique : La Cop 22 se prépare à travers la mise en œuvre des Accords de Paris

Le changement climatique au menu de la Cop 22 au Maroc | © CAMERPOST | Linda Mbiapa
Le changement climatique au menu de la Cop 22 au Maroc | © CAMERPOST | Linda Mbiapa

Du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech, le Maroc va accueillir la 22e session de la Conférence des parties (COP22) de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique. C’est la deuxième fois que le Royaume va recevoir cet évènement. La rencontre apprend CAMERPOST, servira notamment à faire un état des lieux des avancées réalisées dans la lutte contre les changements climatiques, depuis l’Accord de Paris, ratifié par le Cameroun. Le pays a, entre autres, pris l’engagement d’une réduction de 32% à l’horizon 2035, de son empreinte carbone par rapport à 2010, de lutter contre la désertification, d’élaborer un mécanisme pour le développement propre, la gestion durable des forêts et celle des ressources en eau, de concert avec les pays de la Commission du bassin du lac Tchad et de l’Autorité du bassin du Niger.

«Elle (la COP 22) constituera un instant de vérité pour la diplomatie climatique. Seul l’engagement collectif des acteurs mondiaux à faire vivre cet Accord par des décisions et actions ambitieuses et concrètes permettra de contenir le réchauffement mondial en deçà de 2° Celsius », a déclaré Sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc, dans son message aux participants de la 2e édition de la Medcop Climat tenue récemment à Tanger. Par ailleurs, le souverain marocain a défini les priorités de la présidence marocaine de la COP 22, articulée autour de quatre axes: la concrétisation des contributions nationales; la mobilisation des financements; le renforcement de l’adaptation, qui bénéficiera d’un effort substantiel à travers une quantification des besoins, une augmentation des ressources allouées et une intensification du renforcement des capacités.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa