Championnat d’Afrique des Nations 2014 : Une ultime chance pour le Cameroun

Après leur défaite le week-end dernier à Libreville contre les panthères du Gabon, les lions indomptables amateurs n’ont désormais  qu’une seule option s’ils veulent participer au championnat d’Afrique des nations 2014 : vaincre la république démocratique du Congo lors des rencontres des barrages prévues ce mois.

les_lions_indomptablesLe 09 août dernier, Emmanuel Ndoumbé Bosso, le sélectionneur des lions A’ déclarait, confiant : « nous allons à Libreville pour obtenir notre qualification». C’était la veille du match retour des éliminatoires du championnat d’Afrique des nations 2014. L’équipe du Cameroun avait dominé le Gabon sur la plus petite marge au match aller. Un but à zéro. Le sélectionneur camerounais avait alors laissé entendre que l’état d’esprit de son groupe était appréciable et que la préparation s’était déroulée dans de très bonnes conditions. « Nous avons une équipe bien bâtie capable de repousser toute la velléité offensive et défensive de l’équipe nationale B du Gabon », a-t-il indiqué.

Mais l’objectif n’a pas été atteint le week-end dernier. Au stade Omar Bongo de Libreville, l’équipe du Gabon a refait son retard avant de prendre le dessus à l’issue des tirs aux buts (7-6). Une déconvenue que Ndoumbé Bosso justifie par la maladresse de ses poulains qui n’ont pas pu concrétiser leurs innombrables occasions de buts tout au long de la rencontre.

Les lions A’ ont cependant une ultime chance. Le Cameroun disputera les barrages contre la République démocratique du Congo pour pouvoir être repêché. Les rencontres se dérouleront en aller et retour ce mois d’août. Les poulains de Ndoumbé Bosso devront donc travailler dur pour pouvoir rejoindre le cercle des pays déjà qualifiés. A savoir : la Libye, le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Nigéria, le Burkina Faso, le Ghana, l’Ethiopie, le Burundi, l’Ouganda, le Congo, le Gabon et l’Afrique du Sud, pays organisateur    .

La compétition se déroulera du 11 janvier au 1er février 2014.

Achille Nayé