Centrafrique : Parfait Onanga-Anyanga condamne l’attaque contre la MINUSCA

Parfait Onanga Anianga, nouveau chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) | © UN
Parfait Onanga Anianga, nouveau chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) | © UN

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la République centrafricaine, Parfait Onanga-Anyanga, a condamné, lundi dans un communiqué, l’attaque dont la MINUSCA a fait l’objet vendredi soir, soulignant que cet acte pourrait être considéré comme ‘’un crime de guerre’’.

Des individus armés non identifiés ont ouvert le feu vendredi soir sur les casques bleus en faction devant le quartier général de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). Devant la riposte des casques blancs, les assaillants ont pris la fuite à bord de leurs motocyclettes

‘’Cette attaque peut constituer un crime de guerre, au vu des conventions internationales pertinentes”, souligne Onanga-Anyanga tout en se félicitant de ‘’la réaction appropriée et rapide” des casques bleus.

Ce faisant, il les ‘’encourage à continuer à rester vigilants dans l’exécution quotidienne de leurs tâches au service de la paix”.

Le chef de la MINUSCA appelle, toutefois, à ‘’l’arrêt immédiat des violences” à Bangui et dans tout le pays pour que ‘’la raison prévale” et que ‘’la large concertation des forces vives de la Nation” annoncée par la présidente de la transition puisse conduire le pays ‘’vers une sortie de crise pacifique et durable”.

© CAMERPOST avec © APA