Centrafrique : Le Pape François accueilli par une foule en liesse à Bangui

Le souverain pontife entame dimanche la troisième étape de sa tournée africaine à Bangui, en Centrafrique, en proie à des violences interreligieuses. | © AFP / GIANLUIGI GUERCIA
Le souverain pontife entame dimanche la troisième étape de sa tournée africaine à Bangui, en Centrafrique, en proie à des violences interreligieuses. | © AFP / GIANLUIGI GUERCIA

Le Pape François est arrivé ce dimanche matin à 10h2 mn (locales) à l’aéroport international Bangui Mpoko, dans le cadre de son périple africain entamé mercredi au Kenya et qui s’est poursuivi ensuite en Ouganda.

Le souverain pontife a été accueilli à sa descente d’avion par une fillette qui lui a souhaité la bienvenue avec des bouquets de fleurs sous les applaudissements nourris du public venu massivement l’accueillir ainsi que des autorités religieuses et politiques du pays.

La foule parée aux couleurs du Vatican et de la République Centrafricaine, et arborant des tee- shirts pour certains à l’effigie du Pape François et de l’Archevêque de Bangui Mgr Dieudonné Nzapalaïnga, pour d’autres avec celle du Saint Père et de la Présidente de la Transition Catherine Samba Panza a chanté l’hymne du Vatican et de la RCA.

Avant de quitter l’aéroport, le Pape François, les autorités politiques et ecclésiastiques ont assisté au défilé militaire exécuté par des officiers militaires composés majoritairement des femmes.

De l’aéroport jusqu’au Palais de la Renaissance, le cortège du Saint Père est applaudi longuement par une foule massive en liesse bien protégée par les forces internationales et nationales dont les hélicoptères sillonnent le ciel fréquemment pour assurer sa sécurité. La visite du Pape est la seconde après celle de Jean Paul II en 1985.

Beaucoup de Centrafricains attendent des gages de paix dans ce pays troublé par une longue guerre civile.

« Tous pour la paix en Centrafrique, la seule qui nous manque en Centrafrique », peut- on lire sur certaines affiches .

© CAMERPOST avec © APA