Centrafrique : L’Ecole normale des instituteurs (ENI) de Bambari paralysée par une grève – 24/09/2014

Les pensionnaires de l’Ecole normale des instituteurs (ENI) de Bambari (centre de la RCA), en grève depuis lundi pour se faire payer neuf mois d’arriérés de bourses d’étude, ont reconduit leur mouvement ce mardi, faisant que les bureaux et les salles de l’établissement demeurent hermétiquement fermés.

Photo d'illustration.
Photo d’illustration.

Selon Valentin Fayanaga, président du collectif des élèves instituteurs, joint au téléphone par APA, la colère des étudiants de l’ENI est montée d’un cran du fait que les autorités sont restées insensibles à leur mouvement de grève.

Nous avons déjà observé une grève de trois jours. Après une autre de trois jours mais aussitôt cassée par le biais du préfet qui nous da conseillé de suspendre et nous avons temporisé jusqu’au dimanche 21 pour décider de la troisième fronde ”, a- t-il expliqué.

Selon lui des tentatives d’intimidation et de sanctions ont fait que beaucoup d’étudiants ont peur de manifester leur ras-le-bol malgré les difficiles conditions d’études, loin des parents pour certains.

‘’ C’est depuis dimanche que nous avons décidé d’entrer en grève ce lundi, mais Informé, le directeur s’y est opposé donnant l’ordre qu’on ne nous serve pas à manger ”, s’est-il plaint avant d’ajouter : ‘’ les autorités de la transition n’ont qu’à nous verser nos neuf d’arriérés de bourses. Sans cela il n’y aura pas de cours et les inscriptions seront et resteront bloquées”.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz