Centrafrique : Le gouvernement et le Représentant résident du PNUD discutent des élections – 25/09/2014

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en Centrafrique, Représentant résident du Programme des Nations Unies (PNUD) en Centrafrique, M. Aurélien Agbenonci, a souligné mercredi la nécessité de rappeler à toutes les instances qui ont une part de responsabilité dans le processus électoral de s’engager.

Aurélien Agbenonci, Représentant résident du Programme des Nations Unies (PNUD) en Centrafrique. © Autre presse par DR
Aurélien Agbenonci, Représentant résident du Programme des Nations Unies (PNUD) en Centrafrique.
© Autre presse par DR

« Je suis venu m’entretenir avec le ministre du processus électoral et aussi des efforts que les Nations Unies font pour accompagner la reprise de l’administration », a déclaré M. Agbenonci au sortir de son audience avec le ministre de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et de la Régionalisation, M. Modibo Bachir Walidou.

« Nous nous sommes mis tous d’accord pour que le processus électoral puisse progresser dans des bonnes conditions », a-t-il poursuivi.

Le ministre a eu également des entretiens avec le président du Cadre de concertation pour les élections, Claude Lenga, venu solliciter l’appui du ministère en charge des élections pour l’installation de son institution et surtout la réussite de sa mission qui est d’ « accompagner l’Autorité nationale des élections (ANE), l’organe en charge de la préparation, de l’organisation et de la supervision des élections ».

« Depuis que nous sommes installés, nous n’avons pas de locaux. Nous squattons la salle de conférence de la Primature et nos indemnités ne sont pas versées. Malgré nos difficultés, le bon vouloir est là », a-t-il lancé.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz