Centrafrique : Archange Touadéra forme son premier gouvernement

Faustin Archange Touadéra forme son premier gouvernement | Photo/Erin Siegal. www.unmultimedia.org/photo/
Faustin Archange Touadéra forme son premier gouvernement | Photo/Erin Siegal. www.unmultimedia.org/photo/

Le premier gouvernement centrafricain, sous le magistère du président Faustin Archange Touadéra, a été rendu public, mardi, avec au total 23 ministres placés sous la direction du Premier ministre, Mathieu Symplice Sarandji.

Parmi les membres de ce gouvernement, on note trois ex candidats à la présidentielle qui, lors du second tour, avaient soutenu Toudéra. Il s’agit de Joseph Yakété nommé ministre à la Défense nationale, de Jean Serges Bokassa qui occupe le portefeuille de la Sécurité publique et de Charles Armel Doubane nommé aux Affaires Etrangères.

Certains des ministres ont siégé dans le gouvernement de François Bozize, dirigé à l’époque par Touadéra en tant que Premier ministre. C’est notamment le cas de Théodore Jousso, désormais ministre du Transport, de Léopold Mboli-Fatrane ministre des Mines, et de Yérima Mandjo nouveau ministre de l’Elevage.

Par ailleurs, le nouveau gouvernement centrafricain comprend quatre femmes : Fernande Djengbot (Santé), Virginie Mbaïkoua (Affaires et Réconciliation), Giselle Pana (Tourisme) et Arlette Sombo-Dibélé (Eaux et Forêts).

Les autres membres de l’équipe gouvernementale sont des hauts cadres issus de l’administration centrafricaine, à l’instar du ministre des Finances et du Budget, Henri Marie Dondra. Il occupait auparavant le poste du Directeur général du Fonds africain de garantie et de coopération économique (FAGACE).

C’est dans le même vivier que proviennent Félix Moloua, ministre de l’Economie, Honoré Féizouré, ministre de l’Agriculture, Mokakadas Nouré, ministre de l’Education, Abdoulaye Moussa, ministre de la Fonction publique et Franklin Léfa, ministre de l’Urbanisme.

Le ministère du Commerce a été confié à Come Hassan, la Communication à Paul Lamassé Mandya, l’Entreprenariat à Bertrand Touaboy, la Jeunesse et les Sports à Silvère Ngarsso et le Secrétariat général du gouvernement à Jean Christophe Nguinza.

© CAMERPOST avec © APA