Centrafrique: ce qui attend la nouvelle présidente de la transition

Catherine Samba-Panza, élue ce lundi, aura la lourde tâche de pacifier le pays, déchiré par les conflits.

Catherine Samba-Panza, Bangui, 20 janvier 2013 / AFP
Catherine Samba-Panza, Bangui, 20 janvier 2013 / AFP

C’est donc fait! Les Centrafricains ont, depuis ce 20 janvier, un nouveau président. Son nom: Catherine Samba-Panza. Celle qui était jusqu’ici, maire de Bangui, la capitale de la République centrafricaine, a été élue au second tour par le Conseil national de transition (CNT). Elle a obtenu 75 voix face à Désiré Kolingba, le fils d’un ancien chef de l’Etat, qui a obtenu 53 suffrages.

La première mission de Catherine Samba-Panza sera de ramener la paix dans un pays déchiré par plusieurs mois de conflits. La nouvelle présidente succède à Michel Djotodia, contraint à la démission le 11 janvier lors d’un sommet extraordinaire de la CEEAC (Communuté économique des Etats de l’Afrique centrale), tenu à N’djamena au Tchad.

Catherine Samba-Panza a suivi des études de droit en France. Avant de se lancer en politique, elle a notamment travaillé dans le secteur des assurances.

Lu sur SlateAfrique.com

Vous aimez ? Partagez !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz