Centrafrique : Catherine Samba Panza voit dans la visite du Pape François une nouvelle ère

Arrivée du pape François à Bangui, le 29 novembre 2015. | © AP/Jerome Delay
Arrivée du pape François à Bangui, le 29 novembre 2015. | © AP/Jerome Delay

La Présidente de la Transition, Catherine Samba Panza, a affirmé que la présence effective du Pape est une victoire de la foi sur la peur et la compassion ainsi que de la solidarité de l’église universelle.

Accueillant le Pape François ce dimanche au palais de la renaissance où son hôte a fait sa première déclaration aux Centrafricains plus particulièrement aux hommes politiques et corps diplomatiques, elle a dit que la RCA est un pays qui vit des drames au quotidien et son peuple est tenaillé par la haine et l’esprit de vengeance.

Au nom de la foi, Catherine Samba Panza fait de cette visite que les Centrafricains attendent dans la ferveur comme la marque d’une naissance de nouvelle ère en Centrafrique.

Poursuivant, elle a affirmé que cette visite va permettre le pardon sincère dans le pays.

‘’Comment être croyants et détruire les lieux de cultes, tuer, violer”, s’est interrogée la Présidente faisant allusions aux violences communautaires qui ont cours en Centrafrique.

« L’amour sincère du prochain nous a quitté et nous sommes habités par la haine, le désordre. Cette visite va nous exorciser et chasser les démons de la division pour que le pays retrouve la spiritualité mais surtout cette visite papale apporte l’espérance, la lumière pour un Centrafrique sans rancœur”, a dit la présidente de la transition centrafricaine.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz