Centrafrique : Catherine Samba Panza consulte enfin les forces vives du pays

Catherine Samba-Panza, présidente de transition centrafricaine. | Illustration/DR
Catherine Samba-Panza, présidente de transition centrafricaine. | Illustration/DR

La Présidente de la transition, Catherine Samba Panza, a achevé, vendredi, la série de consultations engagées avec les différentes couches de la société centrafricaine en vue d’arriver à une fin en douceur de la transition.

Démarrées le 10 octobre, les consultations se sont achevées par la rencontre avec les différentes personnalités ayant annoncé leur candidature à l’élection présidentielle.

L’insécurité, le processus électoral, la réhabilitation des forces armées centrafricaines, la fin de la transition au mois de décembre prochain ont été les principaux points débattus lors des consultations.

Certains regroupements politiques et associatifs n’y ont pas participé, au motif qu’elles n’étaient pas inclusives et n’avaient pas un ordre de jour clairement défini.

Toutefois, ceux qui y ont pris part, ont fait entendre leur voix, à l’instar des candidats à l’élection présidentielle qui ont exigé plus de sécurité de la part des forces de défense intérieure pour une bonne organisation du scrutin.

D’autres participants ont clairement souhaité la prolongation de la transition au-delà de la date butoir du 31 décembre pour des élections qui respectent le code électoral centrafricain.

Après ces consultations, les forces vives de la nation attendent maintenant le nouveau chronogramme électoral que ne doit pas tarder à publier l’Autorité nationale des élections.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz