Catch : Le Cameroun convoite la ceinture mondiale

Les camerounais feront face à une forte adversité | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Les camerounais feront face à une forte adversité | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Des catcheurs camerounais vont prendre part au cours du mois de mai, à un tournoi international au Nigéria. Il est qualificatif pour les prochains Championnats du monde.

L’Afrique est regardée différemment aujourd’hui. Pendant quelques jours le continent noir sera le point de convergence des catcheurs.  L’élite du catch va se donner rendez-vous à Abuja, la capitale fédérale du Nigéria. Il s’agit en fait d’un tournoi international qui va regrouper les grandes figures de la discipline.

Le Tournoi international de catch 2016 devrait se dérouler au cours du mois de mai. Aucune date précise n’a été communiquée, selon Michel Noudem, l’entraineur de la sélection camerounaise. Toutefois certaines sources précisent que les combats pourraient avoir lieu entre le 15 et le 30 du mois. N’y sont conviés que les meilleurs catcheurs dans les catégories Super lourd, mi-lourd, et moyen.  Parmi les combattants l’on retrouvera forcément des Champions du monde, d’Europe, d’Asie, des Amériques et d’Afrique. Des oppositions très relevées en perspective.

La sélection camerounaise devrait en principe aligner neuf compétiteurs. Le Cameroun est en effet considéré comme l’une des places fortes de la discipline en Afrique. Il a détenu grâce à   Super Makia, la ceinture continentale des poids lourds pendant vingt-huit longues années. Son règne sans partage est allé de 1986 à 2014. De fait la partie camerounaise devrait compter six catcheurs super lourds et trois poids moyens. Toutefois le pays ne peut inscrire que six compétiteurs de haut niveau en ce moment.  Ses meilleurs atouts en somme ! Ce sont : Michel Noudem alias le matraqueur, Alain Tazo dit l’animal, Buffalo et Nda the wolf. Les quatre hommes sont inscrits dans la catégorie des poids lourds. Deux autres catcheurs sont attendus chez les poids moyens. Ce sont : black tiger et kirikou. Les six ambassadeurs camerounais ont été sélectionnés lors du gala d’ouverture de la saison de catch 2016. Ce sont également les hommes les plus réguliers de l’heure, plusieurs catcheurs ayant abandonné le ring ou s‘étant expatriés.

Le tournoi international de la ville d’Abuja sert de prélude aux futurs Championnats du monde de la discipline. Les meilleurs combattants dudit tournoi vont y prendre part. Après le légendaire Super Makia invaincu au terme de 86 combats, le Cameroun pourrait réaliser un autre exploit. Il pourrait devenir le premier pays africain Champion du monde de catch.

                                                                                                                                                                             

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo