CAN football U-20 : Le Cameroun à un match de la qualification

Le Cameroun à un match de la qualification à la CAN football U-20 | DR
Le Cameroun à un match de la qualification à la CAN football U-20 | DR

La sélection nationale Junior peut se qualifier ce week-end contre la Libye.

A Bafoussam, il y a eu relâchement à la fin malgré la victoire par 3-0. Les Lionceaux infligeaient alors le 10 juillet dernier, une déculottée aux Chevaliers de la Méditerranée (Libye). La rencontre était l’avant-dernière du dernier tour qualificatif de la 20e édition de la coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans, Zambie 2017, prévue du 26 février au 12 mars. Ce week-end en Tunisie, les Camerounais tenteront donc de profiter de l’avance prise à l’aller. Au tour précédent, les Camerounais s’étaient payé la tête des Warriors du Zimbabwe.

Depuis la victoire, les Lionceaux ont poursuivi leur préparation à Bafoussam. Chaque seconde a servi à monter les éléments d’une tactique que l’on souhaite réviser dimanche. On a pris du recul, observé les failles du match-aller  pour se montrer meilleurs. Cyprian Ashu Bessong, le sélectionneur de l’équipe juniors du Cameroun, sait qu’il a un groupe en devenir. Depuis l’an dernier, il travaille dur pour cette qualification. Elle sera la première depuis sa venue à la tête de cette équipe. Chez les Lionceaux, on veut dépoussiérer le titre conquis en 1995. Mais on le sait, le match-retour sera très difficile d’où les exercices proposés pendant le regroupement.

En Libye, le championnat national de football a repris en mai dernier après deux années d’hibernation pour cause d’instabilité dans le pays.  Les joueurs ont été regroupés par Akram Mohammed, le sélectionneur, dans un contexte assez particulier depuis le début des éliminatoires. Les juniors libyens surfaient sur une vague de quatre victoires et une défaite avant de tomber sur le Cameroun. L’attaquant Mohammed Omar s’en veut depuis la rencontre d’après des articles publiés par des journaux tunisiens. Avec ses protégés, il compte être meilleur et dégainer contre le Cameroun. Le gardien Radhwan Husayn, qui n’a pas su gouverner sa défense, veut être maître. Pour les Chevaliers de la Méditerranée, la bataille contre les Lionceaux n’est pas terminée.  L’on annonce des étincelles.

Source : © Cameroon Tribune

Par Angèle BEPEDE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz