Can de volley-ball : Le Cameroun domine le Sénégal

Cette troisième victoire lui permet d’occuper la deuxième place du tournoi derrière le Kenya, pays organisateur.

can_dames_equipe_cameroun

Les Lionnes Indomptables de volley-ball peuvent caresser l’espoir de remporter la 16e édition de la coupe d’Afrique de la discipline qui se déroule à Nairobi au Kenya depuis le 14 septembre dernier. Hier lors de la 3e journée de la compétition face au Sénégal, les camerounaises n’ont pas tremblé. Les Lionnes Indomptables se sont imposées par trois sets à zéro (25-17, 25-15, 25-21). Avant cela, les coéquipières de la capitaine Esther Cannelle Eba’a Mballa, avaient déjà remporté leurs deux rencontres précédentes. Trois sets à deux face à l’Egypte et la Tunisie. Grâce à ces trois victoires, le Cameroun se classe deuxième derrière le Kenya, pays organisateur.

La 16e édition de la Coupe d’Afrique de volley-ball version féminine se déroule sous forme de championnat à cause du nombre limité d’équipes présentes à Nairobi. Six équipes seulement prennent part à cette compétition à savoir l’Algérie, le Cameroun, l’Egypte, le Kenya, le Sénégal et la Tunisie. A l’issue du tournoi, la meilleure de ces six équipes sera donc sacrée championne d’Afrique.

Pour y parvenir, les joueuses de l’entraîneur Joseph Nane Eone doivent impérativement remporter leurs deux dernières rencontres. Les lionnes seront face à l’Algérie ce mercredi. Si les Fennecs d’Algérie sont vice-championnes d’Afrique en titre, les observateurs relèvent tout de même que l’équipe n’est pas au mieux de sa forme depuis le début de la compétition. C’est par conséquent un adversaire à la portée du Cameroun.

L’adversaire le plus redoutable, demeure donc le Kenya. En deux journées, les kenyanes n’ont concédé aucun set à ses adversaires. Les Lionnes du Cameroun ne manquent pas d’atouts cependant. Le Cameroun dispose de nombreuses individualités telles que Christelle Nana Tchoudjang actuelle meilleure marqueuse qui a inscrit 22 points contre la Tunisie. Le Cameroun peut également s’appuyer sur son block constitué de la capitaine Esther Eba’a Mballa et de Hermine Ngo Yomkil.

Achille Nayé