CAN 2017 : Les Sénégalais entre déception et satisfaction après l’élimination des « Lions »

Les Sénégalais entre déception et satisfaction après l’élimination des « Lions » | Ph. © AFP

Les Sénégalais sont partagés entre déception et satisfaction au lendemain de l’élimination, samedi soir à Franceville, de leur équipe nationale par celle du Cameroun aux tirs au but (4-5) en quarts de finale de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

« C’est cruel de perdre de sorte », pestent des supporters sous le coup de la déception.

« Le Sénégal aurait pu remporter le match sur un large score si les gosses avaient matérialisé les nombreuses occasions de but qu’ils se sont créées », regrettent d’autres qui estiment que l’épreuve de des tirs au but est « une loterie » qui ne sourit pas souvent aux « Lions ».

Ils font sans doute référence à la finale de la CAN 2002 également perdue face au… Cameroun.

L’actuel sélectionneur Aliou Cissé avait raté la dernière tentative qui a donné le titre continental aux « Lions indomptables ».

Cette déception est atténuée par la satisfaction procurée par l’engagement et les bonnes prestations des « Lions » tout au longtemps du tournoi.

« Bravo les Lions. Nous sommes fiers de vous. Vous avez mouillé le maillot. Seulement, la réussite n’était pas de votre côté », avancent certains supporteurs.

« On a une très bonne équipe. Ça ira la prochaine fois », soutiennent d’autres irréductibles optimistes.

« Vous n’avez pas démérité. Vous êtes la meilleure équipe. Il faut maintenir le groupe et le coach et continuer le travail. Le meilleur reste à venir », reprennent d’autres.

Aussi bien chez les spécialistes, l’homme de la rue que sur les réseaux sociaux, le sentiment le mieux partagé est certes la déception mains fortement teinté de satisfaction.

À leur avis, cela fait bien longtemps que le Sénégal n’avait un effectif aussi talentueux qu’engagé que celui avec lequel Aliou Cissé travaille depuis bientôt deux ans.

La perspective de le voir décrocher une seconde qualification à la Coupe du monde 2018, après celle à l’édition de 2002 en Corée du Sud et au Japon, entretient l’espoir de lendemains meilleurs.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz