CAN 2017 : un nul intense entre Camerounais et Burkinabè

L’attaquant camerounais Jacques Zoua ne peut rien faire face à Issoufou Dayo, qui marque le but burkinabé, lors du match qui s’est disputé au Stade de l’Amitié à Libreville, le 14 janvier 2017 | © RFI/Pierre René-Worms

Le Cameroun et le Burkina Faso se sont quittés sur un match nul 1-1, ce 14 janvier, lors de la deuxième rencontre du groupe A de la CAN Total 2017 qui s’est disputée à Libreville. Les Camerounais et les Burkinabè n’auront pas réussi à se départager après une rencontre intense.

La deuxième rencontre de cette CAN 2017 a vu s’opposer le Cameroun et le Burkina Faso, après un match d’ouverture entre Gabonais et Bissau-Guinéens qui n’avait guère été enthousiasmant avec très peu d’occasions de buts.

Les deux sélections sont entrées sur la pelouse du Stade de l’Amitié pour en découdre. Dès les premières minutes, les Camerounais et les Burkinabè se montrent ainsi offensifs. Les Etalons vont d’ailleurs ouvrir le score. Ou en tout cas, c’est ce qu’ils pensent. A la 6e minute, Jonathan Pitroipa loge en effet le ballon dans les filets camerounais, mais il était en position de hors-jeu.

Le Cameroun réagit alors en marquant un but valable. A la 35e minute, le capitaine de la sélection, Benjamin Moukandjo, tire un coup franc magistral. Le Burkina Faso pensait prendre l’avantage grâce à Pitroipa. Or, il se retrouve mené quelques minutes plus tard.

Ce match est équilibré, intense, physique, mais les deux équipes en restent là pour cette première période. On sent tout de même que tant l’une que l’autre peut marquer à tout moment.

Les Etalons égalisent

Le Burkina Faso, dirigé par le Portugais Paulo Duarte, ne lâche rien et multiplie les attaques. Les frères Alain et Bernard Traoré, notamment, se montrent très actifs et portent leur équipe vers le haut. A la 51e minute, le gardien camerounais Fabrice Ondoa intervient sur une incursion de Bertrand Traoré. Puis de nouveau une minute plus tard, sur un coup franc d’Alain Traoré : le ballon retombe au second poteau mais Issoufou Dayo arrive trop tard pour le reprendre.

Ce n’est que partie remise car à la 75e minute de jeu, Issoufou Dayo jaillit sur un ballon repoussé par Fabrice Ondoa, qui s’est interposé comme il a pu sur un coup franc de Banou Diawara. Le Burkina Faso égalise sur un temps fort et montre une fraîcheur physique bien meilleure que le Cameroun.

Les remplacements successifs cassent le rythme de la rencontre qui se finit sur un nul  1-1, comme le match d’ouverture. Les Burkinabè pourront regretter le premier but annulé, pour hors-jeu de Jonathan Pitroipa. Ils ont toutefois su revenir et se procurer beaucoup d’occasions. Quant au Cameroun, les Lions indomptables ont réalisé un match solide. Mais ils n’ont pas réussi à conserver le maigre avantage qu’ils avaient acquis en première période.

Lire la suite à © RFI >>

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "CAN 2017 : un nul intense entre Camerounais et Burkinabè"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
agong wilfred

Très belle prestation des la part des Lions Indomptables… tenez bon nous sommes derrière vous ne suivez les hypocrites qui ne veulent ps reconnaître vos efforts

wpDiscuz