CAN 2017 : le Cameroun veut y croire malgré tout

Le Cameroun veut croire malgré tout en la CAN 2017 | © Panoramic / Illustration

Privé de nombreux joueurs, le Cameroun aborde la CAN dans un climat particulier. Le milieu de terrain des Lions Indomptables Georges Mandjeck (FC Metz), parvient toutefois à relativiser, avant le coup d’envoi de la compétition.

D’habitude, le Cameroun fait parler de lui pour des affaires de primes non réglées et des discussions entre joueurs et dirigeants qui s’éternisent tard dans la nuit. Cette fois-ci, les Lions ont trouvé autre chose : depuis la fin du mois de décembre et jusqu’à la publication de la liste définitive des vingt-trois, Hugo Broos, le sélectionneur belge, a passé une partie de son temps à subir les défections de plusieurs internationaux (Onana, Ndy Assembé, Matip, Nyom, Amadou, Poundjé, Choupo-Moting…), ayant choisi de rester dans leur club, parfois sous la pression de leur employeur.

« C’est certainement très contraignant pour un sélectionneur de voir ses joueurs renoncer à une compétition majeure comme la Coupe d’Afrique pour diverses raisons. Cela met dans l’embarras et facilite les choix, alors que le but c’est que les choix soient difficiles à faire…

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz