CAN 2015 : Pitroipa et le Burkina en mal d’efficacité après 180 mn de jeu – 21/01/2015

Bakary Koné à la lutte avec Kike Boula, le 21 janvier 2015. © AFP/Khaled Desouki
Bakary Koné à la lutte avec Kike Boula, le 21 janvier 2015. © AFP/Khaled Desouki

Les Etalons du Burkina, tenus en échec par la Guinée Equatoriale (0-0), mercredi à Bata, en match comptant pour la 2è journée du groupe A de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 de football, n’ont toujours pas inscrit le moindre but après 180 minutes de jeu.

Un autre match nul vierge après deux sorties dans la compétition, les Vice-champions d’Afrique manquent, cruellement, d’efficacité à l’image d’un Jonathan Pitroipa, pas à son aise et manquant, visiblement, de rythme dont la sortie tardive (82′) constitue le fait de ce match Burkina-Guinée Equatoriale.

Transparent dans le jeu, Beninwende Yann Jonathan Pitroipa (28 ans), sacré meilleur joueur de la dernière édition de la CAN en 2013, en Afrique du Sud est loin du niveau qui était le sien, il y a deux ans.

Meilleur buteur des éliminatoires de la CAN 2015 avec 6 buts, Pitroipa, n’a pu concrétiser les quelques occasions de but de son équipe.Lui qui se distingue par ses qualités techniques, notamment de dribble, de vitesse et de percussion, est en passe de rater sa CAN.

Tout porte à croire que le virevoltant attaquant burkinabé qui a fait les beaux jours de Hambourg SV (Allemagne) et du Stade rennais (France) a perdu son football depuis son exil aux Émirats arabes unis où il s’est engagé avec l’Al-Jazira Club le 4 juillet 2014.

Au contraire de Pitroipa, le cadet des Traoré (Bertrand), frère d’Alain a été le meilleur des Etalons avec un talent pur et un excellant pied gauche. Avec lui, on peut citer du côté équato-guinéen, Emilio Nsue Lopez, élu, à juste titre, l’homme du match, comme étant les grandes satisfactions de la rencontre.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz