CAN 2015 : Le spectre de Bata 2012 pèse sur le Sénégal – 19/01/2015

Les Sénégalais Guirane Ndaw et Kader Mangane n'ont pas pu stopper Christopher Katongo et les Chipolopolos. | EPA/MAXPPP
Les Sénégalais Guirane Ndaw et Kader Mangane n’ont pas pu stopper Christopher Katongo et les Chipolopolos. | EPA/MAXPPP

Le Sénégal, qui fait son entrée en lice dans la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, lundi à Mongomo (Guinée Equatoriale), face au Ghana, veut oublier sa dernière participation à cette compétition qui s’était soldée, il y a trois ans sur cette même terre équato-guinéenne, par un désastre.

A la CAN 2012, les «Lions», logés dans le groupe A domicilié à Bata, avaient perdu tous leurs trois matches, sur le même score (1-2), face successivement à la Zambie, à la Guinée Equatoriale et à la Libye.

Eliminés au 1er tour avec trois revers en autant de matches, cette campagne reste la plus mauvaise participation des «Lions » à la CAN alors qu’ils figuraient parmi les plus sérieux outsiders.

Bien évidemment, la perspective de disputer une nouvelle phase finale en Guinée Equatoriale réveille de mauvais souvenir dans le camp sénégalais. Mais on préfère les exorciser. «Il n’y a pas de revanche à prendre en Guinée Equatoriale.

Ce sera différent. On y a beaucoup appris. Je pense que les approches ne seront pas les mêmes. Les hommes ne sont pas les mêmes. La mentalité n’est pas la même. 2015 sera différent de 2012», plaide le capitaine et gardien de but des «Lions», témoin du désastre de Bata.

Un autre rescapé de la CAN 2012, le défenseur Cheikh Mbengue, prône, lui, l’oubli. «Il ne faut pas y penser, mais il faut se servir de ce qui n’a pas été bon là-bas», suggère-t-il.

Outre Coundoul (Ethnikos Achnas FC, Chypre) et Mbengue (Rennes, France), le défenseur Lamine Sané (Bordeaux, France) et les attaquants Moussa Sow (Fenerbahçe (Turquie), Papiis Demba Cissé (Newcastle, Angleterre) et Dame Ndoye (Lokomotiv Moscou (Russie) sont les autres rescapés de Bata 2012.

L’essentiel du groupe appelé à disputer la CAN 2015 est donc constitué de néophytes. Une opportunité pour «Lions» de prendre un nouveau départ.

En Guinée Equatoriale, outre le Ghana, le Sénégal partage le groupe C avec l’Afrique du Sud et l’Algérie.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz