CAN 2015 : Entrée en lice accrochée de la Tunisie par le Cap-Vert – 19/01/2015

La Tunisie n'a pa réussi à vaincre le Cap-Vert pour son entrée en lice (1-1). © AFP / Khaled Desouki
La Tunisie n’a pa réussi à vaincre le Cap-Vert pour son entrée en lice (1-1). © AFP / Khaled Desouki

En ouvrant le score à vingt minutes de la fin du match, la Tunisie pensait avoir fait le plus dur face au Cap-Vert, mais les Requins Bleus ont finalement trouvé les ressources pour égaliser (1-1). Dans le groupe B, tout reste donc à faire.

Après le match nul de l’après-midi entre la Zambie et la RD Congo (1-1), la Tunisie et le Cap-Vert s’affrontaient avec la perspective de prendre, en cas de victoire, la première place du groupe B de cetteCAN-2015. Une récompense qui n’a finalement pas suffi à motiver un potentiel vainqueur, dimanche soir, à Ebebiyin.

Dans un stade assez garni mais peu bruyant, les Aigles de Carthage et les Requins Bleus se sont quittés sur un score nul (1-1) qui ne condamne finalement personne. Et au vu du match, le tableau d’affichage semble d’une implacable logique.

En première période, les joueurs du Cap-Vert ont laissé le ballon à des Tunisiens peu inspirés et ont opéré en contres. Ils auraient même pu ouvrir le score dès la 2e minute, si la tête de Varela n’avait pas trouvé le poteau gauche de Mathlouthi. Plus tard, les tentatives de Djaniny (36e) et de Kuka (40e) n’ont pas non plus trouvé le cadre du portier tunisien.

En face, Akaichi s’est longtemps démené à la pointe de l’attaque tunisienne, mais il n’a pas obtenu le soutien d’un milieu de terrain appliqué mais peu actif, notamment dans la première demi-heure.

En seconde période, les Aigles de Carthage ont de nouveau peiné à entrer dans le vif du sujet, et le Cap-Vert a encore failli ouvrir le score par Kuka, dont la frappe a finalement été sauvée par Ben Youssef sur sa ligne (56e).

La Tunisie domine, marque puis décroche

Puis la Tunisie est parvenue à prendre le dessus à l’heure de jeu. Une domination de plus en plus flagrante illustrée par une tête de Chikhaoui qui s’est écrasée sur la barre de Vozinha, totalement battu sur le coup (63e).

C’est finalement Moncef qui a trouvé la faille, à la 70e minute. Maaloul, idéalement servi dans la surface par Saihi, a délivré un centre au cordeau à son attaquant, qui n’a eu qu’à crucifier le portier cap-verdien du pied droit (1-0, 70e).

Puis la Tunisie a reculé, et le Cap-Vert, sur l’une de ses rares incursions dans la surface tunisienne en fin de match, a obtenu un pénalty généreux. Heldon, lancé côté droit, s’est écroulé sur un contact léger avec Ben Youssef. Le milieu du Sporting s’est lui-même chargé d’exécuter la sentence, remettant ainsi les deux équipes à égalité (1-1, 78e). Dans les dix dernières minutes, le tableau d’affichage n’allait plus évoluer, pour un résultat qui ne satisfera pleinement aucune des deux équipes.

Mais Tunisiens et Cap-Verdiens, qui partagent la tête du groupe B avec la Zambie et la RD Congo (1 point chacun), savent que tout se jouera lors des deux prochaines journées. Le galop d’essai, en tout cas, a montré que les deux sélections n’étaient pas encore totalement entrées dans leur compétition.

Source: © France24.com

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz