Cameroun – Zone CEMAC : La DG du FMI exhorte les autorités de la sous-région à s’unir

Audience au Palais de l'Unité de Yaoundé entre le président camerounais, Paul Biya, et le directrice générale du FMI, Christine Lagarde | © PRC
Audience entre le président camerounais, Paul Biya, et le directrice générale du FMI, Christine Lagarde | © PRC

Pour la directrice générale du FMI arrivée en fin de sa visite officielle au Cameroun, les clés de la croissance passent par l’union des pays de la zone Cemac.

La Dg du FMI illustre sa proposition en précisant que le taux de croissance du pays situé à près de 6%, largement au-dessus de la moyenne de la sous-région qui est d’environ 2,5%. « Quand on compare ces taux, on mesure les bienfaits d’une économie diversifiée, d’une politique budgétaire rigoureuse et comme nous l’avons abordé au cours de nos entretiens d’hier (jeudi, Ndlr), d’une nécessaire sélection dans le financement d’un certain nombre de grands projets d’infrastructures », relève Christine Lagarde.

En outre, elle insiste sur l’exigence d’améliorer le climat des affaires pour encourager les investisseurs à rejoindre l’économie camerounaise afin que le pays puisse continuer à produire une croissance durable et inclusive pour bénéficier au peuple camerounais, lutter contre la pauvreté et participer au financement des dépenses d’éducation et de santé.

Lors de la rencontre bilatérale avec les ministres des Finances de la Cemac, « Je les ai encouragés à intensifier leur collaboration pour renforcer l’intégration régionale et, partant, accroître la compétitivité et doper la croissance dans la région », souligne Christine Lagarde.
La principale recommandation du FMI se résume ainsi à l’intégration régionale à tous égards pour être plus de compétitivité.

Source : © CRTV

Par Dieudonné Zra

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz