Cameroun : Yaoundé renforce son dispositif sécuritaire contre Boko Haram

Joseph Beti Assomo, le ministre camerounais de la défense, dans une base militaire camerounaise dans l'Extrême-Nord du pays dans le cadre de la lutte contre Boko Haram | Photo d'archives
Joseph Beti Assomo, le ministre camerounais de la défense, dans une base militaire camerounaise dans l’Extrême-Nord du pays dans le cadre de la lutte contre Boko Haram | Photo d’archives

Le Cameroun a récemment opté pour le renforcement du dispositif sécuritaire contre la secte terroriste nigériane Boko Haram, aussi bien sur le plan logistique qu’opérationnel, avec la nomination des nouveaux responsables à la tête des unités militaires et le déploiement de nouveaux matériels.

Ce dispositif spécial concerne notamment la Région militaire interarmées (RMIA4) basée à Maroua, dans l’Extrême-nord du pays, qui fait les frais des incursions et des attaques suicides meurtrières de Boko Haram.

Le nouveau commandant du secteur miliaire No 4 le colonel Ojong Harisson Ojong « prend fonction au moment où la région de l’Extrême-Nord dans son ensemble vit une certaine accalmie après les assauts répétés des adeptes de la secte terroriste Boko Haram », a souligné le ministre de la Défense (MINDEF), Joseph Beti Assomo.

Saisissant cette occasion pour féliciter, « au nom du président de la République, Paul Biya tous ceux et celles qui s’investissent d’une manière ou d’une autre contre cet ennemi commun », le ministre a déclaré qu’il ne « faut laisser aucun moment de répit aux terroristes ».

Dans cette perspective, il revient aux responsables militaires, d’assurer avec efficacité et bravoure leurs nouvelles responsabilités.

Il s’agit, entre autres d’établir un bon climat de collaboration avec les populations, d’être à la recherche constante des renseignements prévisionnels et opérationnels, et de renforcer une synergie entre les différentes forces de défense d’autant que « la guerre entre les bérets n’a aucune place dans un Etat de droit », a martelé le ministre Joseph Beti Assomo.

La synergie d’actions a permis jusque-là aux forces nationales de défense et de sécurité, de « pousser Boko Haram dans ses derniers retranchements ».

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun : Yaoundé renforce son dispositif sécuritaire contre Boko Haram"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ismaila Paam

courage au MINDEF

Emile Yannik Boukoua
bon a savoir mais pour moi la première chose a faire est de donner a manger a tout les camerounais et d empêchez le régime avec sont gouvernement de voler et piller notre pays car le véritable pouvoir qu un pays a ,ce sont ses fils ;tous unis et déterminer pour défendre la même cause par ce que en ce moment les camerounais du gouvernement en place défendent d abord leurs ventre et s en fout du peuple qui paie toujours les peaux caser mais une chose sure et toujours sure nous allons toujours défendre notre pays quoi qu il… Read more »
Rostand Rebee

Vs etes la premier bariere contre le bh et merci a vs

wpDiscuz