Cameroun : Yaoundé au rythme du rationnement en eau potable

Yaoundé au rythme du rationnement en eau potable | Illustration/DR
Yaoundé au rythme du rationnement en eau potable | Illustration/DR

La Camerounaise des eaux (CDE), ‘’en raison de la rudesse de la saison de l’étiage’’, vient de mettre en place un programme de rationnement pour l’approvisionnement en eau potable de la ville de Yaoundé, selon un communiqué de cette entreprise commerciale de droit marocain reçu ce jeudi.

Sur le terrain et depuis une semaine, cette situation se manifeste par des coupures d’approvisionnement intempestives et parfois longues, sur la base d’un calendrier que les consommateurs, jusque-là peu ou pas informés, sont invités à consulter dans les agences commerciales de la capitale.

Ce programme de rationnement, confirmé jeudi par le ministère de l’Eau et de l’Energie, est par ailleurs fortement perturbé par l’instabilité de l’énergie électrique ainsi que la topographie de Yaoundé, une cité vallonnée où la pression dans les tuyaux de desserte est déjà problématique en temps ordinaire.

La capitale camerounaise, selon les chiffres officiels, avec ses quelque deux millions d’habitants, connaît déjà un déficit de la production en eau potable de l’ordre de 215.000 mètres cubes par jour, pour des besoins estimés à plus de 315.000 mètres cubes quotidiens.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz