Cameroun : Vingt-six milliards d’Eximbank pour les infrastructures sportives

Eximbank USA a octroyé au Cameroun un prêt de 26 milliards de FCFA en vue de financer la construction des infrastructures sportives prévues dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’abrite le pays en 2019, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Cameroun : Vingt-six milliards d’Eximbank pour les infrastructures sportives

Ce prêt majoré d’un taux d’intérêt de 2,5 % permettra notamment à l’entreprise américaine Prime Potomac et à ses partenaires, de réaliser les travaux de réhabilitation de quatre stades d’entraînement à Garoua, une ville du Nord du pays devant abriter l’une des poules de la CAN.

En plus des infrastructures sportives, ces fonds permettront également de construire à Garoua des infrastructures hôtelières conforment aux normes de la Confédération africaine de football (CAF).

D’après les représentants de la société Prime Potomac, en l’occurrence, son président-directeur général Ben Modo, les stades seront dotés de l’énergie solaire avec une mini-centrale solaire dans chacun des sites.

Toutes ces infrastructures qui permettront de créer 800 emplois seront prêtes en octobre 2018, bien avant la tenue de la 32è CAN prévue entre juin et juillet 2019, selon le maître d’ouvrage.

A deux ans de la compétition, le Cameroun est engagé dans une course contre la montre pour doter le pays d’infrastructures adéquates, une obligation quand on sait que le conseil exécutif de la CAF réuni en juillet dernier au Maroc a décidé qu’à partir de la CAN 2019, le nombre d’équipes passerait de 16 à 24.

© CAMERPOST avec APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz