Cameroun – Victimes du Crash d’hélicoptère de Bogo : l’hommage du Chef de l’Etat Paul Biya et de la Nation

L’hommage du Chef de l’Etat Paul Biya et de la Nation | Ph. © PRC

Le Président de la République, Chef des Armées a présidé, ce vendredi 02 février 2017, à la cour d’honneur du Quartier Général à Yaoundé, en présence de hauts responsables du commandement civil et militaire, la cérémonie d’hommage aux décédés de l’accident d’hélicoptère du 22 janvier dernier, dans la localité de Bogo, près de Maroua.

Dans l’important discours prononcé en cette circonstance triste et lourde, le Chef de l’Etat, Chef des Armées a affirmé : « ce deuil est celui de la Nation tout entière… A travers l’hommage que nous rendons aux quatre officiers disparus, c’est aussi à tous ceux qui sont tombés pour la défense de la patrie que nous pensons. Nous n’oublierons jamais leur sacrifice. »

Poursuivant son propos, le Président de la République, a indiqué que le sang versé par ces braves soldats est un appel à un éveil de conscience civique et patriotique, un appel à la solidarité et à l’unité des cœurs des camerounais du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest. Puis il a martelé : « Soyons un, restons Unis ! »

D’autres temps forts ont marqué cette cérémonie solennelle d’hommage présidentiel à la place d’arme du Quartier Général :

D’abord, l’élévation au grade supérieur à titre exceptionnel, suivie de la remise des attributs et des épaulettes au Général de Division Jacob Kodji, au Général de Brigade Nkameni Alfonse et aux Capitaines Chinda Mû Takam Aurélien Brice et Souloukna Ngrassou Basile.

Ensuite, le Président de la République a personnellement procédé à la remise des médailles de la Croix de la Valeur Militaire à titre posthume, avec citation à l’ordre de la Nation au Général de Division Jacob Kodji, avec citation à l’ordre des Armées au Général de Brigade Nkameni Alfonse et enfin avec citation à l’ordre de l’Armée aux Capitaines Chinda Mû Takam Aurélien Brice et Souloukna Ngrassou Basile.

Avant de quitter le lieu de cérémonie, le Président Paul BIYA est allé auprès des familles des quatre disparus pour des poignées de mains et des mots de réconfort aux veuves et aux enfants des défunts.

C’est sous une forte émotion, et au rythme de la musique des Armées que les dépouilles des quatre braves combattants ont quitté le Quartier Général, en direction des localités d’origine ; où elles seront portées en terre.

© CAMERPOST avec © APA

Télécharger le discours du Chef de l’Etat (pdf)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz