Cameroun : les « veuves des victimes de Boko Haram » demandent plus de soutien du gouvernement

Un groupe de femmes regardant passer une patrouille militaire camerounaise à Kerawa, au Cameroun, le 16 mars 2016. Kerawa, à la frontière avec le Nigeria, est sujette à de fréquentes attaques de Boko Haram. | © Reuters /Joe Penney
Un groupe de femmes regardant passer une patrouille militaire camerounaise à Kerawa, au Cameroun, le 16 mars 2016. Kerawa, à la frontière avec le Nigeria, est sujette à de fréquentes attaques de Boko Haram. | © Reuters /Joe Penney

Les familles des militaires, morts au combat dans la lutte contre Boko Haram, appellent à l’aide les autorités camerounaises. Même si une aide financière a été versée à quelques-unes de ces familles, les veuves et les enfants orphelins des soldats tombés au champ d’honneur se disent négligés par leur gouvernement.

Depuis le début de la guerre, ce sont plus de 200 soldats qui ont payé de leur vie dans le cadre de la lutte contre Boko Haram laissant des centaines de veuves et d’orphelins dans le besoin. Le gouvernement camerounais leur a alloué des aides financières mais les familles aimeraient pouvoir bénéficier de formations, ce qui leur permettrait de pouvoir subvenir à leurs besoins à plus long terme.

Lire la suite à © VOA >>

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : les « veuves des victimes de Boko Haram » demandent plus de soutien du gouvernement"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Geraldine Nguema

Wehhhhh 😔😔😔😔

wpDiscuz