Cameroun : Vers une baisse de la production cacaoyère

Un centre de traitement post-récolte du cacao | DR
Un centre de traitement post-récolte du cacao | DR

La production cacaoyère qui a culminé à 232 000 tonnes cette année, pourrait baisser d’environ 20 000 tonnes pour se stabiliser autour de 210 000 en 2016, d’après une note de conjoncture de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

Cette réduction projetée correspondrait à la période du repos végétatif des vergers qui survient environ tous les cinq ans.

Toujours est-il que ces projections à la baisse de l’institut d’émission monétaire en Afrique centrale rejoignent celles exprimées il y a quelques jours par l’Office national de cacao et de café (ONNC).

Toutefois, certains observateurs estiment que cette « baisse n’est pas automatique », d’autant que « l’entrée en production des nouveaux vergers pourraient plutôt améliorer la production cacaoyère nationale ».

Une situation qui tiendrait son explication d’autant que la hausse du prix du cacao qui est passé de 800 francs CFA en moyenne il y a cinq ans à 1500 francs CFA au cours de la dernière saison cacaoyère encourage les producteurs à étendre leurs champs.

Lancée en août dernier, la campagne cacaoyère 2015/2016 ira jusqu’au mois de juillet l’année prochaine permettra de faire une évaluation sur le projet gouvernemental d’atteindre une production cacaoyère annuelle de 600 000 tonnes à l’horizon 2020.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz