Cameroun : vers la réouverture progressive des élevages de poulet de Yaoundé

Vers la réouverture progressive des élevages de poulet de Yaoundé | © Facebook/Archives
Vers la réouverture progressive des élevages de poulet de Yaoundé | © Facebook/Archives

Les élevages de poulet de Yaoundé, la capitale camerounaise, frappés d’épidémie de grippe aviaire depuis deux mois, devraient connaître une réouverture progressive dès mi-août prochain selon les services compétents du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales.

Les services vétérinaires s’activent actuellement à la décontamination des foyers et au déstockage des fermes, avant la délivrance des certificats sanitaires.

Pour l’instant les autorités compétentes annoncent, pour la semaine à venir et sous surveillance, des opérations de sélection de quelques points de vente de la ville susceptibles de reprendre la commercialisation du poulet.

Dans l’espace, les élevages demeureront sous vide sanitaire contrôlé dans le souci de s’assurer de la traçabilité des produits entre le couvoir et la ferme, question d’éviter la réapparition de l’épizootie.

On rappelle qu’après le grand malaise suivi de la grogne de la filière avicole, qui a rendu les autorités «entièrement responsables de cette situation», les accusant d’avoir été défaillantes quant à la surveillance de l’épizootie, et dont les mesures prises n’ont pas permis de stopper la psychose des consommateurs ou encore la reprise du travail chez les aviculteurs, l’interdiction de vente et de consommation du poulet a été levée sou_s réserves voici quelques jours dans les régions de l’Ouest et du Sud.

Ladite filière, qui assure 320.000 emplois directs et 250.000 emplois indirects dans le pays, fait état de pertes financières aujourd’hui estimées à plus de 10 milliards FCFA depuis l’annonce de l’épidémie de grippe aviaire.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz