Cameroun : vers le lancement d’un emprunt obligataire de 150 milliards de FCFA

Alamine Ousmane Mey, ministre camerounais des Finances | Photo d'archives
Alamine Ousmane Mey, ministre camerounais des Finances | Photo d’archives

Le gouvernement camerounais vient de lancer, en direction des banques en activité dans le pays, un appel d’offres en vue du recrutement d’un arrangeur pour un emprunt obligataire de 150 milliards de FCFA à la bourse nationale des valeurs mobilières, la Douala Stock Exchange (DSX), a-t-on appris auprès du ministère des Finances (MINFI).

Selon la même source, « la compétition est ouverte » aux 13 banques en activité au Cameroun.

Ce sera la quatrième opération de mobilisation des financements sur ce marché depuis 2010 que s’apprête à lancer le Trésor public, dans l’optique de permettre le financement des projets de développement.

Ces projets portent notamment sur la réalisation des projets énergétiques à travers les barrages hydroélectriques, la construction des routes et des infrastructures de transport.

Dans le cadre de la loi des finances 2016, le gouvernement a projeté de mobiliser plus de 500 milliards sur le marché des capitaux, dont 150 milliards de FCFA pour l’emprunt obligataire.

La première émission obligataire du Cameroun remonte à 2010 où plus de 200 milliards de francs CFA ont été mobilisés, puis, suivront les périodes de 2013 et 2014 avec les emprunts obligataires respectifs de 50 et 150 milliards de FCFA.

© CAMERPOST avec © APA