Cameroun : Vers la mise en place d’un Fonds de gestion du risque dans la filière cotonnière – 10/11/2014

La Société de développement de coton (SODECOTON). Photo d'archives
La Société de développement de coton (SODECOTON). Photo d’archives

La Société de développement du coton (SODECOTON) envisage de créer «le Fonds de gestion du risque prix de la filière coton camerounaise (FGRPC-C)» dans la perspective de faire face à la fluctuation des cours du coton sur le marché international.

Une fluctuation des cours généralement préjudiciable aux producteurs, peu rémunérés et dont le fonds de stabilisation des prix qui sera conjointement géré par la SODECOTON et la Confédération nationale des producteurs de coton du Cameroun (CNPC-C) permettra de garantir un prix d’achat minimum du coton graine, en cas de chute brutale des cours de la fibre de coton sur le marché mondial.

L’annonce de la création du FGRPC-C est une bonne nouvelle pour les 250 000 producteurs qu’encadre la SODECOTON qui régule une bonne partie des activités économiques dans la partie septentrionale du Cameroun.

Depuis le 31 août 2013, les cours mondiaux du coton ont perdu 30 pour cent de leur valeur plombant sérieusement les revenus des entreprises cotonnières.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz